×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Agadir
Des voyagistes du Moyen-Orient prospectent la destination

Par L'Economiste | Edition N°:2250 Le 06/04/2006 | Partager

. Un éductour organisé par l’agence Bounty Tour en partenariat avec RAM et Accor  DES voyagistes du Moyen-Orient ont séjourné ces derniers jours à Agadir. C’était à l’initiative de l’agence Bounty Tour dans le cadre d’un programme d’éductours engagé depuis avril 2005 avec le groupe Accor et RAM (Royal Air Maroc). L’objectif est de doper ce marché sur la destination et de drainer toutes ses catégories de clients. Il s’agit de même de leur faire découvrir tous les produits de la station balnéaire puisque, pendant de nombreuses années, seuls deux ou trois hôtels de la ville recevaient des touristes en provenance de cette région. Aujourd’hui, tout le monde veut profiter du potentiel offert par ces touristes du Golfe. A noter que, contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas seulement des touristes masculins voyageant seuls et à la recherche de «plaisirs particuliers». «En fait, ce sont des gens qui se déplacent pour la majorité en famille et qui demandent des loisirs pour leurs enfants», souligne Khalid El Hamriti, DG de Bounty Tour. Les visiteurs du Moyen-Orient sont également une clientèle d’incentives et de séminaires. Ce n’est d’ailleurs pas par hasard qu’Accor est partenaire de ce programme d’éductours. Le Sofitel d’Agadir dispose d’une salle des congrès depuis peu et souhaite promouvoir ses produits à travers diverses opérations marketing. L’Arabie saoudite en particulier abrite plus de 6 millions de voyageurs par an qui dépensent plus de 14,4 milliards de dollars. Au Sofitel Agadir, le Moyen-Orient représentait en 2005 plus de 12% de la clientèle et 22% du chiffre d’affaires de l’hôtel. Dans la station balnéaire, le nombre de touristes en provenance d’Arabie saoudite a connu une baisse de 13% en 2005 comparativement à l’année précédente. Les Saoudiens sont par contre plus nombreux en janvier et février 2006. La cité balnéaire enregistre une hausse pour ces deux mois de 8,94% par rapport à la même période en 2005. De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc