×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Agadir: Un plan pour la sécurité routière

Par L'Economiste | Edition N°:1805 Le 06/07/2004 | Partager

. Hors agglomération, le nombre d’accidents est en baisseLes actions de la Gendarmerie dans la région Souss-Massa-Drâa au niveau de la circulation routière commencent à porter ses fruits. Le taux moyen d’accidents et le nombre de victimes enregistrées hors agglomération au cours du premier semestre 2004 ont chuté respectivement de 8 et près de 12% comparativement à la même période l’an dernier. Le nombre de tués a reculé pour sa part de 5% par rapport au semestre 2003. C’est ce qu’a annoncé dernièrement le colonel major de la Gendarmerie, M’hamed Maich, au cours d’une réunion à Agadir. C’était lors de la mise en place du comité régional de la sécurité routière. Une rencontre présidée par Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du Transport. Ceci en présence de ses collaborateurs, Azzedine Chraïbi et Moulay El Hassan El Alami, respectivement secrétaire permanent du Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC) et directeur de la sécurité des transports routiers. La structure mise en place, à sa tête Mohamed Ali Ghannam, wali de la région, aura fort à faire toutefois. Le volume des accidents en agglomération a connu une hausse de 8,79% par an au cours de ces dix dernières années. De 2001 à 2003, la part du Souss-Massa-Drâa est estimée à près de 6,1% de l’ensemble des accidents recensés dans le Royaume, selon Brahim Baâmal, directeur régional de l’Equipement du Souss Massa. En dix ans (1994-2004), l’évolution moyenne annuelle du nombre des accidents (en agglomération et hors agglomération) est de 6,55% et celle des tués de 2,86%. En 2003, plus de 3.280 accidents ont eu lieu dans la zone lors desquels 382 personnes ont succombé. Les causes du phénomène sont diverses, mais vient en tête le comportement des conducteurs. Pour inverser la tendance, un plan stratégique intégré d’urgence de la sécurité routière dans le Souss-Massa-Drâa a été élaboré et déjà mis en œuvre. Une démarche qui contribuera à pallier les insuffisances et les lacunes susceptibles de causer des accidents de la route. De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc