×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Agadir: Le secteur de l’immobilier en effervescence

Par L'Economiste | Edition N°:2361 Le 14/09/2006 | Partager

. Le groupe Addoha cartonne. Plus de 480 millions de DH investis par Erac-Sud . Le groupe Bicha réussit dans le logement social Les entreprises du BTP de la ville d’Agadir ne chôment pas; les cimentiers de la région, encore moins. Et pour cause, c’est une véritable ruée vers l’immobilier qu’enregistre la cité. Un phénomène qui engendre une forte demande de main- d’œuvre. A vrai dire, la main-d’œuvre commence à se faire rare, les chantiers fleurissant un peu partout, notamment dans la zone d’urbanisation nouvelle Hay Mohammadi (www.leconomiste.com). Sur ce site, le projet Essaada, du groupe Addoha, cartonne réellement. En l’espace à peine de trois mois, le promoteur a vendu la quasi totalité des logements programmés. Ils étaient plus de 1.600 appartements, deux et trois pièces, à la vente. Aujourd’hui, il ne reste que quelques rares F2 (2-pièces) à commercialiser. Selon un responsable du projet, l’ensemble immobilier sera opérationnel en novembre 2007. D’ores et déjà, la première tranche devrait être livrée en novembre 2006. Pour la réalisation de cette opération immobilière qui s’inscrit dans le cadre du programme national des 200.000 logements sociaux, plus de 300 millions de dirhams seront investis par le groupe Addoha. Après la livraison, l’opérateur envisage de lancer un autre programme dans la capitale du Souss, toujours à Hay Mohammadi. Il s’agit d’une opération immobilière portant sur 7.000 logements moyen de gamme implantés sur 42 hectares. D’après un représentent local de l’entreprise, la commercialisation des lots devrait démarrer à la fin de l’année. Et ce n’est pas le seul programme d’habitation qui sera proposé à la vente sur la place. L’Erac-Sud, pour sa part, a aussi de nombre projets dans le pipe. Selon son directeur, Merahi Benali, l’établissement devrait investir cette année, tous programmes confondus plus de 480 millions de dirhams en ville. En ce qui concerne la lutte contre l’habitat insalubre, l’opérateur a assuré fin 2005 le relogement de 1.431 ménages, soit 50% du quota qui lui est imparti. Par ailleurs, plus de cinq programmes de logements sociaux représentant 899 appartements ont été lancés. En matière de logements sociaux, l’offre est pléthorique. De fait, les opérateurs privés locaux ne sont pas en reste. Le groupe Bicha, notamment à travers son entreprise Société Rita, construit à Hay Salam 2.500 logements sociaux. Parmi ses autres projets en cours: l’édification de 200 logements haut de gamme sur l’avenue Hassan-II et 300 logements moyen de gamme à proximité du souk. Des ensembles immobiliers dont la conception a été confiée à l’architecte Mustapha Khallouq. Selon lui, le groupe Bicha envisage de sortir de terre 1.000 logements sociaux par an à Agadir. De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc