×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Agadir: Le Conseil provincial joue la carte du tourisme rural

Par L'Economiste | Edition N°:1695 Le 30/01/2004 | Partager

. La question a été abordée au cours de la première session du Conseil . Le circuit Ida Outanane sera lancé courant 2004. La coopération internationale sera sollicitée Le développement du tourisme rural était au centre des débats lors de la première session du conseil préfectoral d'Agadir Ida Outanane. L'objectif pour Abderrahim Oummani, président du Conseil, «c'est de contribuer au développement de certaines zones et d'y créer des emplois pour éviter l'exode rural». Il s'agit par la même occasion poursuit-il de diversifier le produit touristique de la station balnéaire. C'est ce qui est prévu d'ailleurs par l'accord cadre de la stratégie 2010 afin de doper le nombre de visiteurs dans la ville. A cet effet, des études sectorielles ont déjà été élaborées ces deux dernières années par un bureau d'étude Chemonix grâce au soutien financier de L'USAID. Elles ont permis d'identifier les potentialités de l'arrière-pays dans le Souss. Une partie de la région qui abrite des sites très diversifiés tant au niveau des activités qu'en ce qui concerne les richesses culturelles. Au cours de la séance de travail du Conseil préfectoral, le circuit de l'Atlas des Ida Outanane a été présenté, un projet prioritaire retenu par le ministère du tourisme. Selon Chakib Lahlou, délégué du ministère du tourisme à Agadir, son lancement est prévu au cours de cette année 2004. Il s'agit d'un circuit de huit jours qui pourrait être exploité de février à Juin et de septembre à Octobre. Appelé également «la route du miel», ce parcours, identifiée depuis très longtemps par le Conseil régional du tourisme (CRT), traverse plusieurs villages. Il s'agit de Tameraght, Tazarine, Immouzer, ainsi que de Aquesri, la vallée du Paradis et Alma. Des sites où se sont implantés depuis de nombreuses années des établissements d'hébergement. La région ne manque pas également d'infrastructures routières grâce aux efforts des pouvoirs publics pour le désenclavement du monde rural. Des voies qui nécessitent toutefois un renforcement de la signalétique pour éviter des difficultés à ceux qui les empruntent. En attendant, il reste à élaborer des guides ainsi que des brochures et mettre en place un site web avant de commercialiser le produit. L'étape ultime consistera à conclure des contrats avec les tour-opérateurs. ce qui nécessitera la mise en place de mesures d'accompagnement (coordination locale, pilotage...).A noter qu'outre ‘'la route du miel'', un autre parcours, ‘'la route du Safran'' (sur le chemin de Talliouine, région de Ouarzazate) avait été identifié également par le CRT. Des produits que le Conseil préfectoral souhaiterait concrétiser avec le soutien de la coopération internationale. Pour rappel, les Conseils régionaux de Loire-Atlantique et d'Aquitaine ont menées différentes actions ces dernières années en vue de développer le tourisme rurale dans le Souss.


Banque de projets

«Le tourisme rural ne se développera pas sans le renforcement des infrastructures routières et des équipements d'eau potable dans l'arrière-pays», a indiqué Abderrahim Oummani. Pour conjuguer les efforts au profit de ces zones, il a réuni lundi dernier, les représentants de L'ONEP, de l'Agence du Bassin et du Département de l'Equipement. Selon lui, des conventions seront signées dans cet objectif avec ces institutions. Une banque de projets a également été élaborées. Des opérations qui seront étalées sur une période de quinze ans.M. A.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc