×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Agadir: Des logements pour les fonctionnaires

Par L'Economiste | Edition N°:2234 Le 15/03/2006 | Partager

. Une convention a été conclue entre l’Erac-Sud et les bénéficiaires . Près de 500 appartements seront réalisés dans un délai de 24 mois sur une superficie de 27.600 m2 . Ils seront cédés au prix de 2.200 DH le m2 LES fonctionnaires de la préfecture d’Agadir Ida Outannane sont des gens heureux. Ils vont désormais avoir accès à la propriété. Une convention a été conclue tout récemment en présence de Rachid Filali, wali du Souss-Massa-Draâ, entre l’Association des œuvres sociales des fonctionnaires et des employés de la préfecture et l’Erac-Sud. La démarche a pour objet de définir les modalités de réalisation, de financement et de commercialisation par l’Erac Sud d’une opération de logements pour le compte des fonctionnaires de la préfecture d’Agadir Ida Outannane. Prévu dans le lotissement Tilila extension situé sur la route de Marrakech (commune de Tikiouine), le programme, dénommé Ajddig offrira sur une superficie totale de 27.600 m2, dans un délai de 24 mois, un nombre de 469 appartements. Ils seront cédés au prix de 2.200 DH le m2. Ce montant, comme le choix des îlots sans oublier entre autres les descriptifs des prestations, a fait l’objet de nombreuses discussions entre les différentes parties. En fait, le projet est en gestation depuis 2001 dans le cadre de l’acquisition auprès des Domaines d’un terrain d’une vingtaine d’hectares, répartie sur 550 lots environ, par le conseil préfectoral. Ce dernier avait chargé l’Erac-Sud du suivi du dossier d’acquisition mais s’était réservé le droit de présenter des candidatures à l’attribution des lots. “Aujourd’hui sur la vingtaine d’hectares que contient le lotissement extension Tilila, le conseil préfectoral a gardé 142 lots sur les 550”, indique Merahi Benali, directeur de l’Erac-Sud. Selon lui, 360 lots ont été attribués à la préfecture d’Agadir Ida Outannane. “De ce nombre sera attribué 200 lots au programme des fonctionnaires et 160 lots serviront de péréquation en faveur du projet Ajdig”, poursuit Benali. En attendant, la réalisation de leur projet, les fonctionnaires de la préfecture d’Agadir Ida Outannane sont véritablement soulagés aujourd’hui après plusieurs années d’attente. Ils le sont d’autant plus que la spéculation immobilière fait rage dans la ville. Malgré les différents et nombreux programmes de logements dans la cité, difficile de mettre la main sur un appartement et les lots restent introuvables. Les promoteurs immobiliers n’ont pas de difficulté à trouver preneur. La demande reste toujours plus importante que l’offre. De notre correspondante, Malika ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc