×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Aéroports de Paris en Bourse mi-juin

Par L'Economiste | Edition N°:2288 Le 01/06/2006 | Partager

. L’Etat encaissera 600 à 800 millions d’euros L’Etat français a lancé, le 31 mai dans la nuit, le processus de privatisation partielle du groupe Aéroports de Paris (ADP), gestionnaire d’Orly et de Roissy, via une introduction en Bourse programmée mi-juin qui rapportera 600 à 800 millions d’euros aux finances publiques. ADP, jusqu’ici propriété à 100% de l’Etat, sera introduit en Bourse mi-juin, à un prix compris entre 42 et 48,50 euros l’action pour les institutionnels et avec un rabais d’un euro pour les particuliers, a annoncé le ministère des Finances mercredi, après avoir reçu le visa de l’Autorité des marchés financiers. L’Etat encaissera 617 à 800 millions d’euros et conservera in fine 67,4% à 71,6% du deuxième groupe aéroportuaire européen, a précisé Bercy, même si la loi ne lui permettait d’en garder que 51%. L’introduction d’ADP en Bourse s’accompagnera d’une augmentation de capital, qui lui permettra de lever 600 millions d’euros en émettant 14,6 millions d’actions nouvelles. L’Etat cèdera au départ 15,4 millions d’actions, mais se réserve la possibilité de céder 4,5 millions d’actions supplémentaires, ce qui déterminera ses recettes finales et la part du capital qui lui restera. Au total, la cotation d’ADP devrait dégager 1,2 à 1,4 milliard d’euros, répartis entre le groupe et l’Etat. Le prix fixé par Bercy valorise ADP de 4,2 à 4,8 milliards d’euros après augmentation de capital, en haut de la fourchette attendue par les analystes. Le processus d’offre débute dès ce mercredi et devrait durer jusqu’au 14 juin. Bercy n’a pas précisé si la cotation démarrera bien dès le 15 juin. Les salariés d’ADP pourront souscrire jusqu’à 10% de l’offre à des conditions préférentielles. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc