×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Aéroport: Le hall 2 d’Orly remis à neuf DNES à Paris, Youness SAAD ALAMI

Par L'Economiste | Edition N°:2255 Le 14/04/2006 | Partager

. Un réaménagement qui a nécessité 27 millions d’euros et 13 mois de travaux . Amélioration de la zone d’enregistrement et des e-services Le hall 2 d’Orly ouest a fait peau neuve. Il aura fallu 13 mois de travaux intenses et quelque 27 millions d’euros pour lui redonner un nouveau visage. C’est ce qu’a indiqué Pierre Graff, président des Aéroports de Paris (ADP), lors d’une conférence de presse tenue le 11 avril dans la capitale française, à l’occasion de la réouverture officielle de l’aile ouest de l’aéroport d’Orly. Une aile désormais plus grande, plus lumineuse et offrant, selon le responsable, «des services de meilleure qualité».De fait, ADP et Air France se réjouissent d’accueillir les clients de la compagnie, passagers des vols «La Navette» dans cette nouvelle structure. Pour ceux qui voyagent souvent pour des motifs professionnels, cette rénovation apporte des améliorations immédiatement perceptibles. Il s’agit en premier lieu d’un nouveau parcours passager avec une organisation simplifiée tant au départ qu’à l’arrivée. Et le regroupement des filtres de sûreté dans une zone unique réduit les temps d’attente lors des contrôles. Pour Jean-Cyril Spinetta, PDG d’Air France, les vols traités dans le hall 2 sont des vols court-courrier, pour lesquels les attentes des clients étaient particulièrement longues en raison d’un service moins rapide au sol. «Par les nouvelles dispositions du hall 2 d’Orly ouest, Air France répond à ces nouvelles attentes». Ainsi, l’enregistrement sur Internet ou sur les bornes libre-service (BLS), déployées dès l’entrée du hall, délivrent la carte d’embarquement au passager. Ces BLS, 42 au total, permettent d’assurer l’enregistrement des passagers même s’ils voyagent avec un bagage de soute. «Air France a souhaité favoriser l’utilisation des BLS, d’une part en augmentant le nombre à l’entrée du hall, pour que le passager puisse s’enregistrer le plus en amont possible, d’autre part en lui offrant la possibilité, s’il a un bagage de soute, de le déposer à l’un des comptoirs dédiés à la prise de bagages, lui assurant ainsi une fluidité accrue de son circuit», explique Spinetta. L’enregistrement sur Internet ne génère plus de temps d’attente pour le passager, sans bagage, ayant imprimé sa carte d’accès à bord chez lui ou à son bureau. Au niveau «départs» du hall 2, Air France dispose aussi de 24 banques d’enregistrement, chacune équipée d’un tapis à bagages. Celles-ci sont réparties en 4 zones modulables (1 et 2 à droite, 3 et 4 à gauche) comprenant 6 banques chacune, permettant d’affecter un type de clientèle spécifique (abonnés, tempo, dernière minute, liste d’attente,…) à une partie ou à l’ensemble de ces banques. Cette souplesse permet, par exemple, de dédier des banques d’enregistrement aux passagers à mobilité réduite, ou encore aux enfants mineurs qui voyagent seuls (UM). Outre le e-service, le «front office» du nouveau hall dispose de zones d’enregistrement optimisées visant à réduire le temps d’attente. Ce qui contribue à donner plus d’autonomie aux voyageurs. Et en «back office», le tri bagages est désormais automatique. Ce qui permet d’accélérer l’acheminement des bagages jusqu’à l’avion. Des services qui font dire aujourd’hui qu’Aéroports de Paris offre une nouvelle réorganisation et une stratégie fondée sur l’amélioration constante des services. «Pour y parvenir, nous investissons massivement sur l’ensemble des plates-formes parisiennes. La rénovation du hall 2 d’Orly ouest s’inscrit dans cette stratégie, elle montre qu’une collaboration étroite avec les compagnies est vertueuse et profite aux passagers», affirme Graff. En tout cas, avec le déploiement des e-services plébiscités par la clientèle d’Air France, le hall 2 permet (d’après des témoignages recueillis sur place) de gagner encore plus en autonomie et en fluidité. Notons que le hall 2 accueille près de 6 millions de passagers par an sur les vols «La Navette», soit environ 42% du trafic d’Air France à Orly ouest et 16.000 passagers, en moyenne, accueillis chaque jour. Le taux de remplissage moyen de ce nouvel espace est de 70% et près de 160 vols (départs et arrivées) sont enregistrés quotidiennement.


Plus de confort

Selon le PDG d’Air France, Jean-Cyril Spinetta, un «patio», de plus de 260 m2, sera ouvert dans quelques jours. Surplombant la salle d’embarquement, il offre 135 places assises et toutes les facilités (restauration légère, distractions, travail, etc.) dans les salons Air France. Le premier «patio» a été ouvert à Bordeaux en 2001.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc