×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Aérien: Prémices de reprise

Par L'Economiste | Edition N°:1711 Le 24/02/2004 | Partager

LE Salon de l'aéronautique de Singapour “Asian Aerospace 2004”, l'un des plus grands rendez-vous du secteur au monde, ouvre ses portes aujourd'hui mardi. Il est porté par l'espoir d'une reprise des commandes d'avions civils en Asie mais aussi de l'importance des besoins militaires dans la région. Ce grand rendez-vous biennal de l'aéronautique civile et militaire se classe derrière celui du Bourget, près de Paris, et fait presque jeu égal avec le salon de Farnborough (Grande-Bretagne), qui aura lieu en juillet.758 exposants originaires de 33 pays ont répondu présent pour cette douzième édition, qui se terminera le 29 février, selon la société organisatrice Asian Aerospace Ltd. C'est un peu plus qu'en 2002, quand 747 exposants de 36 pays avaient installé leur stand, pour une semaine, dans le centre d'exposition de l'aéroport de Changi où s'étaient pressés plus de 23.000 professionnels et environ 40.000 visiteurs.Pour atteindre leur objectif d'un montant total de contrats signés supérieur aux 3,2 milliards de dollars américains engrangés lors de la précédente édition, les organisateurs tablent sur les besoins croissants de l'aviation commerciale asiatique, dont l'expansion avait été ralentie par l'épidémie de pneumonie atypique. Ces besoins concernent à la fois les compagnies traditionnelles, comme Singapore Airlines, qui projettent de renouveler leur flotte, mais aussi les toutes nouvelles compagnies à bas coûts, telles AirAsia, dont le modèle fraîchement adapté au marché asiatique est accueilli avec enthousiasme.Le très gros porteur Airbus A-380 a déjà séduit, entre autres, Singapore Airlines, et cherche preneur sur le marché chinois avant les jeux Olympiques de Pékin en 2008.Boeing juge quant à lui que son avion superéconomique 7E7, en projet, est taillé sur mesure pour les compagnies japonaises. (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc