×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    International

    Adecco intéressé par un rachat de Michael Page

    Par L'Economiste | Edition N°:2835 Le 06/08/2008 | Partager

    . L’offre est soumise à plusieurs conditions préalablesLa société de recrutement britannique Michael Page a été approchée par le groupe suisse Adecco en vue d’un éventuel rachat par le numéro un mondial du travail intérimaire, a affirmé hier la société britannique. Le conseil d’administration «confirme avoir reçu une offre préliminaire non sollicitée de la part d’Adecco concernant une possible offre» sur Michael Page, selon un document publié sur le site internet de la société britannique. L’offre est soumise à plusieurs conditions préalables, notamment une ouverture des livres de comptes de Michael Page, poursuit le texte. Le conseil d’administration «continue de croire à un avenir très solide en tant que groupe indépendant», a estimé la société, ajoutant ne pas avoir de certitude qu’une offre soit faite. Adecco a confirmé, dans un communiqué séparé, avoir effectué une «approche préliminaire» de Michael Page avec qui il mène de premières discussions. Le groupe suisse a rappelé que sa stratégie consiste à étendre ses activités aux Etats-Unis, en Europe et en Asie, et à s’intéresser à des sociétés de placement généralistes. Le groupe helvétique a souligné qu’il allait apporter des précisions «si et quand cela sera opportun». A la Bourse de Londres, l’action Michael Page bondissait à la mi-journée de 32% à 350,50 pence, ce qui représente une capitalisation de 1,43 milliard d’euros. Le titre Adecco progressait également à la Bourse suisse, avec une hausse de 5,37% à 50,05 francs suisses, dans un marché en hausse de 1,31% vers 14h18 (12h18 GMT).Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc