×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Addoha: «L’augmentation de capital a permis de réduire l’endettement»
Entretien avec Mehdi Belghiti, DGA du groupe

Par L'Economiste | Edition N°:3371 Le 28/09/2010 | Partager

. Son ratio passe de 1,5 à 0,6 fois les fonds propres. Plus de 17 milliards de DH d’actifs réalisables- L’Economiste: Quel est votre niveau d’endettement actuel?- Mehdi Belghiti, DGA d’Addoha: La réussite de l’augmentation de capital de 3 milliards de DH a permis une forte consolidation de la structure financière du groupe. Aujourd’hui, notre endettement s’établit à 5,6 milliards de DH contre 8,5 milliards au 31 décembre 2009 et ne représente plus que 0,6 fois les fonds propres. Par ailleurs, les actifs réalisables du groupe, c’est-à-dire le stock de foncier à sa valeur historique d’acquisition et les produits en cours de construction à leurs prix de revient, s’élèvent à 17,1 milliards de DH et couvrent 3 fois la dette du groupe. Ainsi, nous pouvons aisément affirmer que la structure bilancielle du groupe est saine avec des niveaux de fonds propres et de ratios d’endettement en adéquation avec les investissements futurs.- Selon le marché, vous n’auriez pas participé à l’augmentation de capital?- L’opération d’augmentation de capital a été proposée au marché au prix très attractif de 95 DH par action, soit une décote de près de 20% par rapport aux cours observés durant les 6 mois précédant l’opération. Les actionnaires fondateurs ont bien entendu participé à cette augmentation de capital à hauteur de 500 millions de DH et pouvaient évidemment participer à cette opération proportionnellement à leur participation au capital d’Addoha. En décidant de renoncer à une partie de leurs droits préférentiels de souscription (DPS), conformément à ce qui était indiqué dans la note d’information, les actionnaires fondateurs ont voulu que le taux de satisfaction des souscriptions émanant des autres actionnaires -à titre réductible- soit le plus élevé possible. Les actionnaires fondateurs n’ont pas cédé sur le marché leurs DPS et ont donc consenti à cette renonciation sans aucune contrepartie, préférant que la décote bénéficie en priorité aux autres actionnaires qui ont et continuent d’accompagner le groupe dans son développement. A la suite de cette opération d’augmentation de capital, la participation des actionnaires fondateurs au capital d’Addoha est de près de 60%. Elle continue par conséquent à se situer à un niveau très élevé. Je voudrais saisir cependant cette occasion pour affirmer que nous avons été très fiers du succès rencontré auprès de pratiquement l’ensemble des institutionnels de notre pays et des principaux gestionnaires de fonds. Leur participation à hauteur de 60% à l’augmentation de capital, soit environ 1,8 milliard de DH, témoigne du niveau de confiance dont jouit le groupe Addoha auprès d’eux. Quant aux étrangers, et malgré un contexte international difficile, leur participation a représenté plus de 8% du montant global de l’opération.- Quelles sont vos prévisions au niveau de votre carnet de commandes?- Les nouvelles ventes réalisées depuis le début de l’année, en progression de plus de 50% par rapport à la même période de l’année dernière, totalisent plus de 26.000 unités dont 24.000 ont été réalisées sur le segment social et intermédiaire et environ 2.000 unités sur le segment haut standing. Cette forte progression résulte essentiellement du lancement à la commercialisation de nouveaux programmes de logements sociaux dans le cadre de la loi de Finances 2010 et de la très bonne tenue des ventes sur le segment haut standing. Ainsi, au 20 septembre 2010, les ventes réalisées par le groupe (pour lesquelles un compris de vente a été signé et un acompte perçu), et qui n’ont pas encore été livrées, totalisent, tous segments confondus, plus de 38.000 unités pour un chiffre d’affaires sécurisé, ou carnet de commandes, de 21 milliards de DH. La livraison de ces biens qui se traduira par une comptabilisation en chiffre d’affaires est programmée sur les 30 prochains mois. Il est à noter que le nombre important de ventes réalisées sur le segment haut standing, totalisant près de 5.000 unités, confirme le succès commercial enregistré par le groupe sur ce nouveau segment, et sécurise au plan commercial la totalité de la production projetée à horizon 2012.


Entre 150 et 160 DH

Le cours de Bourse d’Addoha s’est stabilisé autour de 120 DH durant le premier semestre 2010. Il a connu une correction technique normale suite à la réalisation de l’augmentation de capital au cours décoté de 95 DH. Toutefois, lors de la publication des résultats, le cours s’est apprécié de plus de 3,5% «démontrant la satisfaction du marché quant aux réalisations de ce 1er semestre». A noter que les principales sociétés de Bourse de la place ont récemment produit des notes de recherches évaluant le titre Addoha entre 150 et 160 DH.Propos recueillis par Moulay Ahmed BELGHITI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc