×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Addoha: 15.000 logements dès 2007

Par L'Economiste | Edition N°:2303 Le 22/06/2006 | Partager

. Hejira: «L’introduction en Bourse, un succès»«Bravo Addoha», dira Tawfik Hejira, ministre délégué chargé du Logement et de l’Urbanisme lors de sa visite hier 21 juin au siège du groupe immobilier. Accompagné de Mohamed Kabbaj, wali du Grand Casablanca et du gouverneur de la préfecture des arrondissements d’Aïn Sebaâ, Hejira s’est enquis du déroulement des opérations au guichet unique, une fierté d’Addoha. Cette structure est chargée, à titre gratuit, de l’ensemble des formalités liées à l’acquisition de logements, explique Anass Sefrioui, président du groupe. Prêt, établissement des actes, légalisation des documents, Conservation foncière et abonnement eau/électricité, tout se fait sur place. Hejira, jovial comme à son accoutumée, n’a pas tari d’éloges sur le groupe et sur les promoteurs immobiliers privés en général. Selon le ministre, le Maroc a pu, grâce au secteur privé, franchir la barre des 100.000 logements économiques. En effet, 112.300 unités ont été réalisées en 2005, contre 45.000 habituellement. 61% de cette performance sont l’œuvre du secteur privé et le groupe Addoha aura construit 10.000 logements. Il compte porter sa production à 15.000 unités dès 2007. «Notre défi maintenant est de pérenniser ce rythme de production», souligne Hejira, qui a également félicité le groupe d’Anass Sefrioui pour sa politique de proximité. L’activité d’Addoha ne se limite plus à la seule métropole. Elle s’est élargie à Marrakech, Agadir, Tanger, Fès, Salé et la nouvelle ville de Tamesna. «Un énorme besoin est pressenti dans d’autres régions du Maroc. Celles-ci méritent une attention particulière de la part des promoteurs immobiliers», lance le ministre. Autre motif des félicitations de Hejira, l’introduction du groupe en Bourse. Une opération qui a connu un franc succès, selon le ministre, qui ne donnera pas de chiffres. Les résultats officiels n’étaient pas encore disponibles hier dans la matinée. «C’est une marque de qualité, de sécurité et de professionnalisme», dira le ministre. «J’espère que cette démarche ne sera pas une exception dans le secteur». Pour rappel, l’OPV (offre publique de vente) du groupe Addoha a porté sur la cession de 35% du capital pour un montant global de plus de 2,7 milliards de DH. Ce sont 4,725 millions d’actions qui ont été mises en vente du 12 au 20 juin, au prix unitaire de 585 DH. La cotation est programmée pour le 6 juillet.Mohamed AKISRA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc