×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Accor renforce son portefeuille de Clubs de vacances

Par L'Economiste | Edition N°:661 Le 16/12/1999 | Partager

· Lancement en avril des douze premiers villages de vacances "Coralia-Clubs"...

· ... dont un prévu à Marrackech

· Des trois étoiles avec pension complète


Le groupe Accor lancera en avril prochain ses douze premiers villages de vacances, regroupés sous le label "Coralia Clubs", une orientation nouvelle pour le géant hôtelier mondial désireux d'étendre ses activités purement touristiques.
Ancien dirigeant du Club Méditerranée aujourd'hui à la tête du pôle "loisirs" d'Accor, Jean Robert Reznik peaufine les derniers détails de ces futurs clubs et imagine un parc de 35 établissements d'ici trois ans. Ainsi selon lui, l'objectif n'est pas de compter une centaine de sites comme le Club Méditerranée, mais plutôt s'engager dans une stratégie globale de développement d'hôtels ciblant les vacanciers.
Quelque cent quarante cinq établissements déclinant les marques du groupe (Sofitel, Mercure, Novotel, Ibis) sont déjà regroupés sous l'appellation "Coralia", créée pour mettre en avant les hôtels de loisirs. Ces derniers génèrent environ 10% du volume d'affaires total d'Accor, l'un des leaders mondiaux du secteur avec environ 3.000 hôtels fréquentés avant tout par une clientèle "affaires".
Le lancement prochain d'un label d'hôtels-clubs complétera l'offre touristique classique d'Accor, à travers des formules "tout-compris" ou en "pension complète". Le concept, dont le Club Méditerranée a été le précurseur, après la guerre, reste en effet une valeur sûre: elle représente 15% de l'offre globale de vacances des Français, selon M. Reznik.

La plupart des grands voyagistes proposent à leurs clients une formule d'hôtels-clubs, comme Fram (avec sa chaîne d'établissements Framissima), Nouvelles Frontières (Paladien), Jet Tour (Eldorador), ou plus récemment Look Voyages (Lookéa).
Accor vient d'ailleurs de s'approprier la gestion de plusieurs clubs "Eldorador" pour les transformer en "Coralia Clubs", au grand dam de Jet Tours, devenu en juin une filiale du Club Méditerranée.
L'hôtelier proposera en avril un catalogue de douze hôtels-clubs de catégorie "milieu de gamme" (trois étoiles): un au Maroc, un aux Antilles, un au Sénégal, un en Turquie, deux à Cuba, deux en Egypte et quatre en Tunisie. A l'exception des deux nouveaux sites cubains, tous ces établissements sont déjà exploités sous une enseigne d'Accor qu'ils perdront pour le label "Coralia Clubs".
S'ils ne révolutionnent pas l'idée banalisée d'un club de vacances, le groupe souhaite leur conférer "une authenticité" en phase avec les pays d'accueil. Les enfants seront par exemple exposés à des animations sur la culture locale, des spectacles de musique du pays seront privilégiés.
Ces hôtels-clubs se concentreront en outre sur quelques spécialités sportives et introduiront des activités à la mode comme le roller.
Le voyagiste, longtemps spécialisé dans les horizons lointains, doit sa rapide expansion à une diversification depuis deux ans sur les destinations moyen-courrier (Egypte Maroc et Tunisie), qui font partie des priorités de développement hôtelier de la branche loisirs d'Accor. Il a également multiplié les départs régionaux et bénéficié d'un renforcement de ses équipes commerciales.
Le PDG d'Accor Tours, M. Jean-Luc Vernier, mise en l'an 2000 sur un volume d'affaires de 700 millions de Francs et 100.000 clients, une progression qui viendra essentiellement des hôtels-clubs. Selon lui, si Accor ne symbolise pas le rêve, c'est la sécurité loin de chez soi".


Tour opérateur


SI cette nouvelle offre représente une goutte d'eau dans l'univers d'Accor, elle va s'avérer cruciale pour le développement de son tour opérateur (producteur de forfaits de voyages) Accor Tours.
Ce petit voyagiste, qui ne joue pas dans la cour des grands du secteur, affiche depuis peu une croissance exponentielle. Son volume d'affaires devrait croître de 45% pour atteindre 500 millions de Francs à 70.000 clients en 1999, année où il affiche pour la première fois un résultat positif.o

Radia LAHLOU (AFP)

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc