×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Régions

    Sebta: Les connexions aériennes reprennent

    Par Ali ABJIOU | Edition N°:4806 Le 30/06/2016 | Partager
    La connexion effectuée en sept minutes en hélicoptère
    Un projet pour connecter Tanger et Tarifa n’avait pas abouti
    sebta_liaison_aerienne_006.jpg

    La reprise des connexions sur le détroit se fera avec des hélicoptères de type AW139, les mêmes que ceux utilisés par l’Espagne pour le sauvetage en mer. Ils pourront transporter 15 personnes et connecter Sebta à Algésiras en 7 minutes (Ph. Salvamento Marítimo)

    La traversée du détroit sera de nouveau possible par les airs. Les autorités de la ville de Sebta viennent d’annoncer la reprise des connexions aériennes via hélicoptère entre les héliports de Sebta et celui d’Algésiras. La connexion avait été arrêtée depuis 2014, suite au manque de rentabilité de la connexion, ce qui avait obligé l’exploitant à ne plus assurer de vols.
    C’est une nouvelle société, Helity Copter Airlines qui reprend le flambeau. Elle vient d’acquérir un hélicoptère de 15 places de la compagnie AgustaWestland. Actuellement, il est en cours d’inspection et devrait prendre service incessamment.
    Afin que le projet soit viable, les autorités de la ville devront nécessairement mettre la main à la poche. Il est prévu que Sebta subventionne à hauteur de 300.000 euros (l’équivalent d’un peu plus de 3,3 millions de DH) la connexion pour l’année 2016, en plus d’une réduction des taxes d’achat de ce type d’aéronefs et qui est passée de 10 à 0,5%.
    En projet aussi une connexion directe avec Malaga qui pourrait être lancée dès l’année prochaine. C'est la seule façon d'avoir une connecxion de manière directe et rapide avec les réseaux de train à grande vitesse et l'aéroport international pour les habitants de Sebta. Ces derniers se retrouvent actuellement enclavés face à un mode de connexion lent et assez capricieux comme l’est le maritime. L’hélicoptère, s’il est nettement plus cher, le ticket moyen devra dépasser les 60 euros, reste par contre rapide avec une traversée effectuée en moins de 7 minutes entre Algésiras et Sebta, 35 minutes pour atteindre Malaga. En 2010, une entreprise espagnole avait même proposé d’assurer des connexions entre Tarifa et Tanger mais le projet n’avait pas abouti.
    En effet, le besoin sur le détroit d’un nouveau mode de transport se fait nettement sentir. Les premiers à l’avoir compris restent les trafiquants.
    Ces derniers ont commencé depuis quelques années à délaisser les pateras et les hors-bord pour s’intéresser de près aux avions et dernièrement aux hélicoptères. Plusieurs aéronefs de ce genre ont été découverts abandonnés ou lors de raids en Espagne ces dernières années.

    De notre correspondant,
    Ali ABJIOU

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc