×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:4805 Le 29/06/2016 | Partager
drone_cari_005.jpg

 

■ Des drones pour visiter les châteaux forts
Franchir un pont-levis, se promener sur des remparts, mais aussi se laisser aller dans un transat, un casque vidéo sur les yeux, et voler virtuellement autour du site comme un oiseau, c’est possible! Grâce aux drones, les visites de châteaux forts d'Alsace, dans l'est de la France, entrent dans une nouvelle dimension.
«J'ai vraiment l'impression d'être un faucon pèlerin, c'est la première fois que je survole le château comme cela!». Guide depuis de nombreuses années au château de Fleckenstein, site semi-troglodytique qui jaillit d'un rocher de grès rose tout au nord de l'Alsace, Suzanne redécouvre ce jour-là son cadre de travail. Ce dimanche de juin, pour attirer plus de visiteurs que d'habitude, le château-fort a misé sur les services d'une société qui propose des visites immersives grâce à la diffusion dans des casques vidéo haute définition d'images tournées par un drone. Une technologie que pourraient bientôt adopter de nombreux sites touristiques. Avant ou après la visite "classique" du site, les curieux peuvent s'installer dans deux transats et chausser de grosses lunettes dans lesquelles ils découvrent en direct les vues du château et de son environnement boisé captées par le drone.

■ Des soldats israéliens déployés en l'honneur d'un dirigeant de Google
L'armée israélienne a récemment indiqué qu'elle allait se pencher sur les circonstances dans lesquelles une centaine de soldats israéliens avaient reçu l'ordre de se déployer de manière à former le mot Google en l'honneur d'un des dirigeants du géant d'Internet. Ce mélange des genres impliquant une institution aussi incontournable que l'armée a fait jaser en Israël. Eric Schmidt, ancien directeur exécutif de Google et actuellement président d'Alphabet, la maison mère de Google, s'est rendu sur la base aérienne de Hatzerim, une des plus importantes d'Israël, près de Beer-Sheva (sud). A l'arrivée de M. Schmidt, la disposition des soldats sur le tarmac restituait le nom de Google. Le père d'un des soldats qui ont participé à l'événement a expliqué que les soldats avaient dû se tenir en formation durant une heure et demie à une des heures les plus chaudes de la journée pendant la prise de photos aériennes. «Je ne pense pas que ce soit ce que des soldats sont censés faire à l'armée», a-t-il dit dans les médias.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc