×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Fancy Food
Ces produits marocains qui séduisent les Américains

Par Amine ATER | Edition N°:4804 Le 28/06/2016 | Partager
Fort engouement pour le poisson, olives et couscous transformé outre-Atlantique
Packaging, poids adapté et e-commerce, les nouvelles armes
fancy_food_004.jpg

Malgré la présence de stands mitoyens de pays comme l’Inde et l’Argentine, le pavillon marocain de 371 m2 a réussi à attirer un nombre considérable de visiteurs grâce aux shows culinaires (Ph. A. At)

La vitrine mondiale de l’agroalimentaire tient toutes ses promesses. L’un des plus grands salons dédiés aux produits  agroalimentaires aux Etats-Unis, le «Summer Fancy Food», a ouvert ses portes le 27 juin. Fort de 2.700 exposants représentant plus de 80 pays, l’événement accueille plus de 24.000 visiteurs professionnels. Une vitrine d’exception pour la vingtaine d’exportateurs marocains ayant fait le déplacement. Spécialisés dans l’huile et les conserves d’olives, les condiments et sauces, les conserves de poissons  ou encore le couscous et pâtes, la majorité des opérateurs marocains présents à New York sont des habitués des spécificités du marché outre-Atlantique. «80% de notre chiffre d’affaires, soit 80 millions de DH sont réalisés aux Etats-Unis grâce à l’exportation d’anchois en semi-conserve et mariné», précise Jacquemin Alice, responsable de Group El Jabri. Selon les dirigeants d’El Jabri, le groupe est référencé aux Etats-Unis au niveau de géants de la GMS et du retail, notamment  Walmart, Pizza Hut, l’hôtellerie ou encore la restauration. Les 20% restants sont réalisés à l’export vers l’Europe occidentale. L’essentiel de ces exportations est réparti à moitié entre anchois marinés et en semi-conserve. Les olives en conserves sont de loin le produit qui s’exporte le mieux aux  Etats-Unis. En témoignent les 140 millions de DH enregistrés par Sicopa (une entreprise spécialisée en la matière). Pour cette entreprise, filiale du fonds d’investissement Africa Invest, les Etats-Unis restent le principal marché récepteur, avec près de 8.000 tonnes d’olives exportées par an et 1.200 tonnes/an de mini-poivrons marinés. Les produits Sicopa sont orientés vers le marché du retail, les CHR (cafés, hôtels et restaurants) ou encore pour les enseignes de salade bar. «Le made in Maroc fait beaucoup plus de volume sur les enseignes noires que les opérateurs espagnols, pour des clients comme Subway», explique Heuda F. Guessous, responsable Ventes et Marketing  de Sicopa. L’entreprise vient également de commercialiser des «poches d’olives» au niveau de la GMS. Un produit décliné dans de petits sachets d’olives de 30 g commercialisés sous l’étiquette Healthy en grande surface, soit près de 5 millions de poches par an équivalent à 9 millions de DH/an.  
Le couscous fait également partie des produits marocains très prisés outre-Atlantique. «Les consommateurs américains utilisent de plus en plus le couscous pour des plats comme le taboulé, des plats d’accompagnement en remplacement de pâtes, de riz ou encore de pomme de terre», précise Amine Khalil, directeur développement de Dari Couspate. Sur le marché américain, l’entreprise est présente sur les segments ethnique et non ethnique. La marque est également référencée  dans le catalogue du géant du e-commerce Amazon.
Pour séduire le consommateur américain, le management de Dari a également mis au point des packagings et préparations dédiées aux Etats-Unis. Une offre composée par des boîtes d’un poids allant de 250 gr à 350 gr et qui ont pour particularité d’être proposées précuites. Un produit dont le lancement a été accompagné par une campagne marketing et publicitaire notamment sur internet. «La communication est un levier fondamental pour disposer d’un produit efficient. C’est là où le volet interactif permet de recalibrer l’offre par rapport à la demande», soutient le directeur développement de Dari Couspate.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc