×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    Wafa Assurance parie sur la prévention

    Par Ayoub IBNOULFASSIH | Edition N°:4804 Le 28/06/2016 | Partager

    Après le nouveau plan stratégique à l’horizon 2018, Wafa Assurance mise gros sur la prévention des risques auprès des entreprises. «La culture de la prévention est un travail de longue haleine mais qui finit à terme par donner d’excellents résultats», fait valoir Ali Harraj, PDG de Wafa Assurance. C’était à l’occasion de l’annonce de la 2e édition des Trophées de la prévention. La responsabilité d’un assureur ne se limite pas à indemniser en cas de sinistre, mais surtout d’éviter au préalable que l’incident ne se produise. L’enjeu derrière l’organisation d’un tel événement est d’encourager les entreprises à adopter les bons réflexes afin de limiter les risques auxquels elles s’exposent. L’édition précédente a vu six entreprises récompensées pour leurs efforts notamment à travers la mise en place de politiques de sécurité et de prévention. «Une véritable politique de prévention de risques se traduit souvent par un bon retour sur investissement», explique Bouchaib Fattali, directeur d’indemnisation et prévention au sein de la compagnie.
    Néanmoins, la prévention demeure une pratique peu courante auprès du tissu économique marocain. Pour mener à bien une véritable politique en la matière, encore faut-il disposer d’équipes d’ingénieurs qualifiés pour le suivi et d’infrastructures adéquates (bases de données et autres équipements). «Au Maroc, le principal souci des PME demeure leur trésorerie», tient à préciser Fattali. Pour la plupart des chefs d’entreprises, le critère coût reste décisif dans la prise de décision. Compte tenu de ces éléments, l’approche adoptée par les assureurs diffère selon l’entreprise cible. Pour les TPE par exemple, les plans de prévention concernent le conseil sur l’installation d’extincteurs, la vérification des installations électriques ou encore la sensibilisation à la conduite routière. Quant aux actions menées auprès des PME, elles consistent en la mise en place d’approches de prévention notamment sur le dommage (incendies, électricité, vol…) et une cartographie des risques au sein de l’entreprise.

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc