×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:4799 Le 21/06/2016 | Partager

• Le déficit budgétaire se réduit
A fin mai, le déficit budgétaire affiche un léger recul par rapport à l'année dernière. Il s'est ainsi établi à 25,6 milliards de dirhams contre 26,3 milliards à fin mai 2015. Ces cinq premiers mois ont été  marqués par la baisse des dépenses de 0,6%, en raison notamment de la diminution de 57,6% de la compensation alors que les recettes sont en hausse de 3,2%. K.M.
• Aliment composé: 4,5 millions de quintaux subventionnés
Comme nous l’annoncions dans notre édition du 6 mai 2016, le gouvernement vient de lancer le programme de distribution d’aliment composé aux éleveurs de bovins. Il porte sur 4,5 millions de quintaux au prix subventionné de 220 DH le quintal.
L’opération devrait se dérouler sur 5 mois selon plusieurs tranches, en fonction de l’évolution des besoins. Il cible par ailleurs le cheptel enregistré dans le système national d’identification et de traçabilité. A.G.  

• La Confédération des TPME veut siéger à l’Observatoire
Coup de gueule de la Confédération marocaine des TPE-PME. L’organisation  critique «le comportement des pouvoirs publics qui continuent de l’écarter des réflexions et actions en faveur des PME». Elle réclame une représentation au conseil d’administration de l’Observatoire de la TPME. M.A.M.

• Voltalia rachète Alterrya Maroc
A un peu plus d’une année après son implantation au Maroc, Voltalia vient d’annoncer l’acquisition d’Alterrya Maroc, une société de développement de projets renouvelables au Maroc. Le producteur indépendant français d’électricité à base d’énergies renouvelables explique que «cette transaction permet à Voltalia d’acquérir un portefeuille de projets en prospection et en développement représentant une capacité potentielle totale de 185 MW en éolien et de 100 MW en solaire». Il s’agit de projets à divers stades d’avancement. Les premières constructions pourraient démarrer dans les deux prochaines années. S.F

• Les salariés de Zurich Assurances Maroc rassurés
En apprenant la reprise de leur entreprise par le groupe allemand Allianz, les salariés de Zurich Assurances Maroc ont été rassurés. Ils redoutaient que leur compagnie soit absorbée par un concurrent, un scénario qui se serait traduit, selon eux, par la réduction des effectifs.  H.E.

• Alimentation: 205 tonnes saisies en 10 jours  
Sur les 10 premiers jours du mois de Ramadan, pas moins de 205 tonnes de produits alimentaires ont été saisies et détruites par les agents de contrôle. En tête figure le poisson avec 85 tonnes. Il est suivi des produits laitiers (55 tonnes), des viandes rouges (33 tonnes) et des œufs, près de 2.000 unités. Dattes, figues séchées et boissons font également partie des produits impropres à la consommation. A.G.
• Les résultats du bac tombent ce mercredi
Les résultats de la session ordinaire (juin-2016) des examens du baccalauréat seront annoncés ce mercredi 22 juin. Les résultats seront disponibles sur la plateforme «Taalim.ma» à 8 heures du matin. Pour les candidats libres, il faudra consulter «Tarchihat». Le site web du ministère www.men.gov.ma publiera l’intégralité des résultats. S.N.

• Retard législatif: Levée de bouclier des ONG
Un collectif d’ONG, baptisé Mouvement de la colère, a organisé un sit-in devant le Parlement, samedi dernier à Rabat, pour protester contre le retard du gouvernement dans la mise en place de l’agenda législatif. Les ONG pointent essentiellement l’adoption accélérée, durant les dernières semaines, d’une série de textes fondateurs, «livrés en vrac», avec un impact négatif en termes de qualité. Elles ont manifesté leur crainte que cet imbroglio ne conduise à vider les instances de la parité, la réglementation de l’avortement, la lutte contre la violence à l’égard des femmes de leur substance. Ces ONG ont pointé la responsabilité du gouvernement, puisque des mémorandums de la société civile sur ces dossiers ont été mis en place depuis 2012.
M.A.M.  

• Un institut des beaux-arts à Fès
Afin de renforcer les activités culturelles et artistiques de Fès, un institut des beaux-arts sera construit durant la période 2016-2019. Une enveloppe budgétaire de 60 millions de DH a été affectée à la création de ce projet. L’institut sera réalisé en partenariat avec les ministères de la Culture, de l’Intérieur, de l’Habitat, le conseil de la région, la commune urbaine et l'assemblée préfectorale. A.B.

• Restauration de 20 mosquées historiques
Vingt grandes mosquées historiques ont été restaurées dans différentes villes du Royaume dans le cadre du programme de restauration des mosquées historiques du ministère des Habous et des Affaires islamiques. Parmi celles-ci figurent notamment Al Qaraouiyine, la mosquée Moulay El Yazid à Marrakech, la mosquée Bab Berdaaine à Meknès, la mosquée et le mausolée de Moulay Idriss Zerhoun, la mosquée Sidi Chiguer à Safi, la mosquée Al Atiq à Amezmiz (province d’El Haouz), la mosquée Al Atiq à Tétouan... Treize autres lieux de culte sont en cours de restauration et 22 autres sont en phase d’étude. A.B.

• Le All Inclusive par Palmeraie Palace
Palmeraie Palace lance la formule All Inclusive. L’hôtel propose ainsi, du 6 juillet au 31 août, sa nouvelle offre inédite Family Vacation All inclusive Premium. Il s’agit d’un programme où tout est compris : hébergement, une offre de restauration, détente et remise en forme au Palm’Spa & Fitness, Night Life & Beach Clubbing et une multitude d’activités sportives, d’animation et de loisirs adaptées aux enfants et aux adultes. M.A.B.

• Chabat «pour» un rapprochement avec le PJD
A moins de quatre mois des législatives, Hamid Chabat tire à boulets rouges sur le département de Mohamed Hassad. Selon lui, «tant que les élections sont organisées sous la tutelle de l’Intérieur, il n’y aura pas de démocratie dans le pays». Chabat se lâche contre l’administration territoriale et le PAM. Il a, par ailleurs, noté que «le PI s’alliera avec la formation qui a le même référentiel religieux et ne se rapprochera jamais du PAM, qui prône la laïcité, la division, l’autoritarisme et le contrôle». «Contrôle que nous continuerons de combattre, malgré les complots contre notre famille et nos militants», ajoute l’ancien maire de Fès. Y.S.A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc