×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Settat: L’INDH pour lutter contre l’exclusion

    Par Jamal Eddine HERRADI | Edition N°:4796 Le 16/06/2016 | Partager
    Plus de 8 millions de DH investis
    Des centres pour les femmes et les personnes âgées
    settat_indh_096.jpg

    Lutter contre l’exclusion sociale en milieu urbain. Les pouvoirs publics en ont fait leur cheval de bataille dans la province de Settat. Principaux objectifs escomptés: améliorer l’accès aux équipements urbains de base et aux services publics de proximité, assurer l’insertion sociale des jeunes, renforcer l’animation socioculturelle et sportive et promouvoir le développent durable local.
    Ainsi, un ensemble de projets ont été initiés à travers l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) devenue le partenaire incontournable en la matière. Un partenaire qui a, il faut le reconnaître, mené de nombreuses actions qui ont déjà commencé à donner leurs fruits. C’est dans ce cadre que s’inscrivent les 4 projets à  caractère social dernièrement réalisés dans la ville de Settat par cet organisme. Le coût global de ces projets est de 8,158 millions de DH. La part de l’INDH est de l’ordre de 5,068 millions de DH.
    Il s’agit, en premier, d’un centre socioculturel au quartier Sidi Abdelkrim à Settat. Ce projet se compose d’un pôle de formation et de qualification socioprofessionnelle, d’un pôle dédié à l’enfance, d’un autre pour l’animation socioculturelle et de locaux administratifs. Près de 1,5 million de DH a été nécessaire à sa construction. La participation de l’INDH dans la réalisation de ce projet a atteint 1,218 million de DH.
    Le deuxième projet est destiné au renforcement des structures d’animation par le sport. Celle-ci constitue, en fait, la cible principale du programme de lutte contre l’exclusion sociale au milieu urbain. Pour ce faire, un terrain de sport lui a été dédié au même quartier populaire Sidi Abdelkarim dans la ville de Settat. Il est destiné à la pratique du mini-foot, du basket-ball et du hand-ball. Son coût: 2,3 millions de DH. L’INDH y participe à hauteur de 850.000 DH. La commune de Settat, 300.000 DH, et le département de la Jeunesse et du Sport va mettre 1,150 million de DH.
    L’autre projet, réalisé dans le même cadre, est le centre multidisciplinaire construit dans un autre quartier populaire, Mimouna. Ce projet permettra d’accueillir pas moins de 100 femmes et  enfants. Il a pour objectifs l’amélioration des conditions socioéconomiques des femmes en situation de précarité. Cela, en leur permettant d’accéder aux activités génératrices de revenus. Et, par conséquent, de développer leurs compétences de manière à favoriser leur insertion dans la vie active. Le centre est composé d’un pôle de formation et de qualification socioprofessionnelle, d’un pôle dédié à l’enfance, d’un pôle d’animation socioculturelle… Il a coûté 1,2 million de DH.
    Parmi ces projets, il y a lieu de citer également un centre d’hébergement pour les personnes âgées. Le centre, qui a vu le jour dans la ville de Settat, a une capacité d’accueil de 60 personnes. C’est un espace destiné exclusivement à l’hébergement des personnes âgées en situations de précarité et de marginalisation. Il permettra à cette catégorie sociale vulnérable de vivre dans des conditions décentes. Le centre est composé de dortoirs, de réfectoires, d’une administration, d’une salle polyvalente… Il est même doté d’espaces verts. Son coût de réalisation a été de 3,2 millions de DH dont une participation conséquente de l’INDH de l’ordre de deux millions de DH.

    De notre correspondant,
    Jamal Eddine HERRADI

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc