×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Finances-Banques

Les secteurs porteurs pour les TPE

Par Franck FAGNON | Edition N°:4792 Le 10/06/2016 | Partager
Bizarrement, l'immobilier et le BTP en tête de peloton
Le commerce qui concentre le tiers des nouvelles créations en petite forme
La rentabilité n'est pas au rendez-vous dans la plupart des branches après cinq ans
tpe_092.jpg

La conjoncture était difficile dans l'ensemble des grands secteurs sauf dans l'immobilier où les revenus des TPE se sont redressés en 2014. La situation s'améliore aussi dans la restauration de l'hôtellerie. Cependant, après cinq ans les TPE ne sont pas rentables dans la plupart des secteurs sauf les petites entreprises agricoles

Le commerce enregistre une nouvelle création d'entreprise sur trois. Mais, est-ce un bon pari aujourd'hui? Malgré une amélioration du chiffre d'affaires sectoriel sur un an, il s'est tout de même inscrit en recul de 12% en 2014. Il faut nuancer ces chiffres puisque à l'intérieur de ce secteur certaines entreprises se comportent mieux que d'autres. De façon générale, l'étude d'Inforisk laisse apparaître une conjoncture difficile dans les grands secteurs. Mais, tout le monde n'est pas touché de la même façon. Excepté l'immobilier (+6,5%), la restauration et l'hôtellerie (+9,5%), les revenus ont chuté de 23% dans le BTP ainsi que dans les transports et communications. Les petites industries manufacturières ont vu leur chiffre d'affaires décrocher de 34%.
Frappés de plein fouet par la conjoncture, le BTP et l'immobilier restent néanmoins les secteurs où les petites entreprises s'en sortent le mieux. Cela peut sembler paradoxal notamment au regard des délais de paiement qui culminent à 140 jours dans le premier secteur et 162 jours dans le second. Sauf conventions interentreprises, le délai maximum de règlement des factures autorisé est de 90 jours. Toujours est-il que le chiffre d'affaires médian des TPE dans le BTP a augmenté de 13% en moyenne par an sur la période 2011-2014. La hausse est de 12% par an dans l'immobilier. Dans la catégorie supérieure,  c'est-à-dire les PME, la croissance de l'activité est plus soutenue sur ces deux segments.
Par contre, la rentabilité n'est pas au rendez-vous sauf dans l'immobilier où la marge nette s'affiche à 0,9% pour les TPE. La rentabilité est erratique dans certains secteurs tels que le BTP et les transports et communications. En revanche, après cinq exercices les sociétés créées en 2010 et qui opèrent dans le commerce ou encore la restauration et l'hôtellerie ne sont pas encore parvenues à l'équilibre. La situation est particulièrement marquée dans le secteur restaurants et hôtels où la marge nette des TPE ressortait à -22% en 2014.

24 milliards de DH de trésorerie en moins chaque année

Le crédit interentreprises a culminé à 365 milliards de DH à fin 2014. Il a augmenté de 37% en quatre ans. Pratiquement tous les secteurs se sont éloignés des bonnes pratiques en matière de règlement des clients. L'impact économique est significatif. Sur les quatre dernières années, c'est 24 milliards de DH en moyenne par an de trésorerie en moins pour les entreprises. Or, c'est le nerf de la guerre. Les premières victimes sont les TPE. Elles ont besoin de trésorerie pour croître vite. Bank Al-Maghrib qui travaille actuellement sur le sujet devrait dévoiler ces résultats prochainement. Il y a des règles qui encadrent les délais de paiement, mais sur le terrain, elles ne sont pas appliquées. L'Etat et les grandes entreprises surtout se font de la trésorerie sur le dos des autres.

 

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc