×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Competences & rh

    Brèves

    Par L'Economiste | Edition N°:4789 Le 07/06/2016 | Partager

    ■ Un centre de recherche en génétique
    L’Université internationale Abulcasis des sciences de la santé (UIASS) prévoit de lancer un centre de recherche en génétique, au sein de la Fondation Cheikh Zaid à Rabat. Le projet sera mené en partenariat avec l’Institut des maladies génétiques IMAGINE de Paris, principal institut de recherche génétique en France. L’annonce en a été faite à l’issue de la seconde édition du Forum de la santé, organisée le 27 mai à l’UIASS, à l’initiative de la Fondation Cheikh Zaid et de son président Mounir El Majidi. L’université a, par ailleurs, signé trois conventions lors de cet évènement auquel Françoise Barré Sinoussi, prix Nobel de médecine 2008 et présidente du conseil scientifique de l’UIASS, a pris part. Des accords ont été paraphés avec l’Université René Descartes (URD), l’Institut supérieur d’ingénieurs de Franche-Comté et l’Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN). Ils permettront à plus de 150 étudiants de l’UIASS de faire des stages en France, et d’offrir des formations co-diplômantes. Des échanges d’enseignants et des activités de recherche sont également prévus.

    ■ Mundiapolis partage son modèle
    Dr Amine Bensaïd, président de l’Université Mundiapolis, a récemment représenté le Maroc à Alger, lors de la 5e conférence internationale de la Banque Mondiale et du Centre méditerranéen international (CMI) sur l’enseignement tertiaire dans la région Mena. L’évènement avait pour thématique «Changement de paradigme dans l’enseignement tertiaire : amélioration de la qualité et de la gouvernance en faveur de la compétitivité et de l’employabilité». Cela concorde avec le projet académique de l’établissement centré sur l’accompagnement de l’étudiant pour la réussite de son insertion professionnelle. Bensaïd a notamment partagé les résultats des travaux au sein de l’université portant sur le thème «Stratégies pour l’enseignement tertiaire et l’employabilité au XXIe siècle». Il a également présenté le programme d’accompagnement Mundiatawjih comme étant un best practice dans la région, couronné par 93% d’employabilité.

    ■ Micro-finance: Albaraka recrute 200 profils
    L’institution de micro-finance Albaraka lance du 9 au 20 juin une importante opération de recrutement dans les principales villes du Royaume. Cette caravane de recrutement sillonnera, entre autres, les villes de Tanger, de Casablanca et de Rabat. Elle représente la première phase d’un recrutement cette année, qui vise à dénicher 200 chargés de portefeuille.
    Objectif: rencontrer des jeunes diplômés ou des détenteurs de master et leur proposer des emplois. Les candidats retenus devront passer un test écrit ainsi qu’un entretien moral. Une fois sélectionnés, ils suivront une formation de 8 semaines avant d’intégrer leur fonction.

    ■ Dar America lance des ateliers pour les étudiants
    Dar America et l’institut de formation Locus English organisent tout au long de l’été et de l’automne 2016 une série d’ateliers de développement professionnel destinés aux étudiants universitaires marocains. Objectif: accroître leur compétitivité sur le marché de l’emploi. Grâce à ces séances, les participants pourront comprendre le fonctionnement du marché marocain et développer les outils nécessaires pour s’y démarquer. Des ateliers qui couvriront plusieurs thèmes essentiels, dont notamment la rédaction du CV ou encore les techniques d’entretien d’embauche. Une session sur l’entrepreneuriat féminin ainsi qu’un programme sur le mentorship professionnel seront également organisés.

    ■ L’université de Rabat se positionne sur l’ingénierie touristique
    La Société marocaine de l’ingénierie touristique (SMIT) et l’Université Mohamed V (UMV) de Rabat viennent de signer une convention de partenariat pour le développement de la recherche et de la formation au niveau des domaines de l’ingénierie et l’investissement touristiques. Objectif : encourager la recherche scientifique et distiller savoir et savoir-faire au sein de ces secteurs. Ce qui permettra d’accroître l’intensité et l’attraction de la ressource touristique. Plus concrètement, l’établissement prévoit de concevoir une unité de formation et de recherche (UFR) spécialisée en ingénierie touristique. Il s’engage aussi à mettre à la disposition de la SMIT des contenus scientifiques liés à l’interprétation du patrimoine culturel et naturel.

     

     

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc