×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Entreprises

    Automobile
    Plus de 30% de croissance en 5 mois

    Par Amine ATER | Edition N°:4789 Le 07/06/2016 | Partager
    Les opérateurs tablent sur 140.000 unités à fin 2016
    Les promotions «Salon» se poursuivent dans les concessions
    automobile_089.jpg

    Bien que le binôme Dacia-Renault se maintienne en haut du podium, la marque au losange est talonnée par Ford qui a de fortes chances de passer 2e

    Regain d’intérêt pour les voitures neuves! Le marché reprend des couleurs en 5 mois. Quelques semaines après l’Auto Expo, les ventes de véhicules ont enregistré une variation positive de 30% à fin mai dernier. Une hausse portée essentiellement par les véhicules de tourisme qui ont connu une variation de 35,61%. En termes de commercialisation, Dacia se classe toujours en tête du podium avec 17.400 unités écoulées à fin mai dernier. Renault arrive en 2e position avec 6.434 voitures vendues, la marque au losange est talonnée de près par Ford qui a enregistré 6.173 transactions. «Il y a eu un effet salon considérable cette année. D’ailleurs, un nombre important de commandes ont été enregistrées durant le salon», précise un cadre chez Smeia. Pour cet opérateur, l’Auto Expo a eu un effet bénéfique sur la hausse des ventes. Un constat qui n’est pas partagé par l’ensemble des importateurs-distributeurs. «Le salon en général apporte un volume décrémentiel. C’est plutôt une saisonnalité différente. Nous enregistrons généralement une baisse avant le salon. Une fois l’événement clôturé, nous ne faisons que livrer les commandes enregistrées en mai, les mois de juin, juillet et août. Il faut juger sur 4 mois, vu que la prise de commandes est concentrée dans une période de 10 jours», nuance Achraf Hajjaji, directeur commercial chez Mercedes (Auto Nejma). Selon ce professionnel, contrairement aux grands salons automobiles qui multiplient les lancements de nouveaux modèles en avant-première ou encore l’exposition de concept-cars, l’Auto Expo est à 100% orienté vente, une véritable foire à l’image. Une situation qui se traduit par une certaine concentration des visites au niveau de l’événement alors que les mêmes offres sont disponibles sur l’ensemble des réseaux des importateurs-distributeurs. D’ailleurs, certains concessionnaires ont décidé de maintenir les fameuses «Offres Salon» jusqu’à fin juin. Une extension des promotions qui rappelle la dernière édition de l’Auto Expo (2014).
    Sur un tout autre registre, après un ralentissement de l’activité suite aux impacts de la crise économique européenne, le marché a renoué avec la croissance depuis 2014. «Suite aux années creuses, il y a un retour vers une croissance normale depuis 2 ans. Une montée en régime qui nous permettra d’atteindre 140.00 véhicules vendus en 2016 pour arriver à 200.000 voitures à l’horizon 2020», pronostique Hajjaji.  Il n’empêche que cette embellie ne touche que le segment des véhicules de tourisme. Pour sa part, le segment utilitaire demeure dans le rouge avec une variation négative de 14%. 

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc