×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Analyse

Entrepreneuriat/Climat des affaires
Financement: La famille, premier banquier

Par Ayoub IBNOULFASSIH | Edition N°:4789 Le 07/06/2016 | Partager
Les entrepreneurs se rabattent plutôt sur le soutien de leur entourage
45,5% d’entre eux n’envisagent pas de créer des emplois
entreprenariat_climat_affaire_2_089.jpg

Les entreprises naissantes recourent pour 39,6% à l’aide familiale pour le démarrage de leur activité. Le financement par les banques ou autres établissements financiers ressort en 2e position pour 23,8%

Contrairement aux idées reçues, les banques et les établissements de crédit constituent la deuxième source de financement pour les porteurs de projets. Selon l’étude GEM, près de 40% d’entre eux sollicitent l’aide de l’entourage pour entamer leur activité. Par entourage, l’on entend soutien des amis, famille… une alternative beaucoup plus répandue chez les entrepreneurs du Maroc. «C’est en grande partie la responsabilité de l’entrepreneur si la banque se montre réticente à son égard. Et pour cause, le manque de transparence de la plupart des projets», analyse Khalid El Ouazzani Ech Chahdi, leader team GEM Morocco. Bien que les sources de financement soient multiples, le recours à des dispositifs tels que le crowdfunding, les programmes gouvernementaux ou encore le financement par des private equity, demeure assez faible.
Les aptitudes à exploiter des opportunités ne suffisent pas. Près de 32,4% de la population active (6 millions de personnes environ) ont confirmé avoir tenté en vain de lancer une entreprise.
Les résultats de l’enquête montrent que l’appui des dispositifs de l’Etat (en matière de soutien et d’accompagnement) reste insuffisant.
A l’heure où l’Etat n’assure plus le rôle du principal pourvoyeur d’emplois, beaucoup reste à faire pour soutenir davantage l’entrepreneuriat, source essentielle de production de richesse et de lutte contre le chômage.
Sur le plan social, l’entrepreneuriat est perçu comme un bon choix de carrière.
Auprès de 7 personnes sur 10, une expérience réussie jouit d’une forte reconnaissance sociale. Si la perception des opportunités est vue d’un bon œil chez la population active marocaine, 41% des sondés déclarent avoir peur d’échouer en se lançant dans une aventure entrepreneuriale. Cette appréhension de l’échec ne laisse pas de place à l’expérimentation, aux essais ou encore aux erreurs de parcours. Généralement, ce facteur de blocage finit par dissuader les meneurs de projets à franchir le pas.
Dans le même registre, l’ambition des entrepreneurs est l’une des principales variables qualitatives traitées par l’étude de GEM. Les aspirations entrepreneuriales reflètent en effet la nature qualitative de l’activité. Au Maroc, les ambitions entrepreneuriales sont jugées «très modestes». 45,5% des nouveaux entrepreneurs n’envisagent pas de créer des emplois. Un autre indicateur vient corroborer l’atonicité de cette tendance. Le potentiel de recrutement lié à l’entrepreneuriat demeure parmi les plus faibles de la région Mena. A peine 16,5% aspirent à créer plus de 6 emplois sur les 5 ans à venir, contre 25,5% à titre d’exemple en l’Egypte.
Autre caractéristique spécifique au marché national: les entrepreneurs naissants débarquent sur le marché où de nombreuses entreprises offrent déjà des produits et/ou services similaires. Du coup, l’entrepreneuriat ne contribue pas de façon substantielle à l’innovation. Or, sous d’autres cieux, dans des économies telles que le Chili ou l’Inde, les entrepreneurs intègrent le marché avec des produits nouveaux ou des services qu’ils estiment «innovants».

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc