×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    Wafa LLD aménage dans un nouveau siège

    Par Soufiane NAKRI | Edition N°:4788 Le 06/06/2016 | Partager
    Situé dans la zone industrielle d’Ain Sebaâ à Casablanca
    Et un show-room pour la revente de véhicules d’occasion
    wafaa_lld_088.jpg

    Le show-room de Wafa LLD à Ain Sebaâ. Les véhicules d’occasion exposés sont entretenus selon les normes constructeurs, avec un kilométrage certifié et une expertise préalable (Ph. Wafa LLD)

    C’est au cœur de  la zone industrielle d’Ain Sebaâ à Casablanca que Wafa LLD a choisi d’implanter son siège social et son premier show-room dédié à la revente de véhicules d’occasion pour un investissement de dix millions de dirhams. «Le choix du site n’est pas fortuit. Cette zone industrielle est en train de devenir l’axe de l’automobile», justifie Khalid Kabbaj, directeur général de Wafa LLD. La filiale du groupe Attijariwafa bank, spécialisée dans la location des véhicules à longue durée cherche la proximité. «Nos différents fournisseurs sont tous concentrés dans cette zone», souligne son directeur général. Ce qui facilite l’entretien des voitures réservées à la location et également à la vente des voitures d’occasion. Toutes les équipes de la société (60 salariés) sont désormais regroupées sur le même site: celui de la production et des fonctions supports (finances, RH, maintenance). Cela induira donc des économies sur les charges de structure et devrait fluidifier la prise en charge du client.
    Les deux activités (location des voitures et vente de véhicules d’occasion) seront gérées d’une manière séparée, avec des responsables différents.Wafa LLD reste concentré sur son cœur de métier, qui est la location longue durée. Une activité de gestion de parc automobile  pour les clients qui veulent se débarrasser de cette branche, notamment, les entreprises et les administrations publiques.
    Pour rappel, Wafa LLD vient de remporter un contrat pour la gestion du parc automobile de la commune de Casablanca. La filiale d’Attijariwafa bank s’ouvre sur un nouveau «business model» qui est la vente de véhicules d’occasion. «Cette activité est plus rentable que la LLD, avec une nouvelle clientèle», révèle Kabbaj. Ce nouveau site se différencie par la mise en place d’un guichet unique qui offre une possibilité de financement et d’assurance sur place, via les deux filiales de la maison-mère: Wafasalaf et Wafa Assurance. A cela s’ajoute, une convention avec le géant mondial de la visite technique: Dekra.  «Nous avons une traçabilité de la maintenance, un kilométrage certifié et nous faisons une expertise volontaire avant de  mettre la voiture dans le circuit de la vente», précise Kabbaj. A travers ce show-room, Wafa LLD veut organiser le marché de l’occasion. Ce dernier se caractérise par une anarchie et des pratiques illicites notamment en matière de prix et de compteur trafiqué...  
    Pour cette fin d’année, le top management table sur 1500 véhicules d’occasion vendus. Et cela concerne uniquement les voitures de location en fin de contrat longue durée chez les clients. Les prix des véhicules seront adaptés à la valeur de l’argus. En marge de l’ouverture de son nouveau show-room de vente de véhicules d’occasion, Wafa LLD lance la semaine de l’auto d’occasion du 3 au 11 juin.

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc