×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Oriental: Un plan pour les initiatives des MRE

    Par Ali KHARROUBI | Edition N°:4772 Le 13/05/2016 | Partager
    1re région à bénéficier de cette nouvelle mouture
    Un forum économique régional en perspective

    Le renforcement des échanges avec les Marocains résidant à l’étranger prend des allures régionales avec le lancement du programme régional initiatives MRE dans l’Oriental (Primo). Une nouvelle mouture de coopération  avec l’Union européenne en harmonie avec les nouvelles prérogatives conférées par la régionalisation avancée. Concrètement, ce projet accompagne le ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration dans le pilotage et la déclinaison de sa stratégie régionale en faveur des MRE. Un programme pilote, financé dans le cadre du projet Sharaka à hauteur de 1 million d’euros et qui cible les bonnes pratiques à promouvoir en faveur des MRE. Il permettra de consolider les liens entre la diaspora marocaine et sa région tout en renforçant sa contribution au développement. Il se décline en quatre projets: la promotion du territoire, l’intégration d’un volet MRE dans la stratégie de planification régionale, l’accompagnement en matière d’investissement et d’intégration socioéconomique. Ce programme est porté par une convention cadre qui engage le ministère des MRE, le conseil régional de l’Oriental (CRO), la wilaya et mobilise les porteurs des projets: l’Agence de développement de l’Oriental (ADO), le CRI et les associations migration/développement et le comité européen pour la formation des agriculteurs. Il se veut un outil d’aide à la prise de décision tout en déployant une stratégie régionale au profit des MRE.
    Le choix de l’Oriental n’est pas fortuit, ont expliqué le président du CRO, le secrétaire général de la wilaya, le directeur de l’ADO, l’ambassadeur de l’UE, le directeur d’expertise France et Anis Birrou, le ministre de tutelle. Plus de 30% des MRE sont originaires de cette région d’où la nécessité de lui accorder la place qu’elle mérite dans le cadre de cette coopération UE/ régions.
    De plus, «la cartographie des projets de coopération décentralisée réalisée précise que 12 millions d’euros ont été investis dans cette région mais nécessite leur optimisation», souligne un expert local. C’est ce que stipule la stratégie nationale en faveur des MRE qui se base sur 3 principes: renforcement de l’identité marocaine des MRE, la protection de leurs droits et intérêts et leur mobilisation pour contribuer au développement du pays.

    Opportunités d'investissement

    Dans le cadre du programme Sharaka, le conseil régional de l’Oriental  organisera (décembre 2016 ou janvier 2017) un forum économique régional pour promouvoir les opportunités d’investissement dans la région et les démarches entreprises pour favoriser les échanges et la mise en réseau des  acteurs de développement locaux et les investisseurs potentiels. Deux cents participants de 8 pays européens et 60 investisseurs MRE prendront part à cette rencontre promotionnelle.

    De notre correspondant,
    Ali KHARROUBI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc