×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    COP22: Comment GL Events a remporté le marché

    Par Amin RBOUB | Edition N°:4765 Le 04/05/2016 | Partager
    451 millions de DH pour l’aménagement du site
    Capital Events, Publics, Rahal Group… adjudicataires

    Sans surprise, c’est le consortium GL Events qui a remporté le marché de l’aménagement du site de la COP22, Bab Ighli.  Le groupement vient de signer, lundi 2 mai, le contrat d’aménagement d’espaces temporaires pour la 22e session de la Conférence annuelle de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. C’est un marché de 451 millions de DH.  Un groupement formé par les sociétés GL Events Services, GL Events Audiovisual, Capital Events, Publics, Léni (société spécialisée dans l’informatique) ou encore le groupe Rahal (catering).  Et c’est  GL Events  qui est référencé en tant que groupe intégré qui a d’ailleurs assuré une partie des prestations du pavillon Maroc lors de la COP21 de Paris. Le budget global de l’organisation de la COP22 est estimé entre 800 et 900 millions de DH. S’y ajoutent des recettes qui seront générées par l’allocation d’espaces, les contributions ou encore les externalités… L’adjudication définitive de ce marché a été actée  lundi dernier  après plusieurs rounds d’évaluation financière des prestations techniques. Le consortium retenu représente finalement la  seule offre qui a «les capacités et les références requises». C’est en effet «le seul groupement qui a pu répondre aux exigences techniques lors de la première phase», a confié à L’Economiste Abdeslam Bekrate, chef du Pôle Logistique et de la Sécurité du Comité de pilotage.  La spécificité du cahier des charges de ce marché est qu’il  obéit à un séquençage assez particulier. C’est un processus complexe qui exige une capacité financière et technique. «Nous n’avons pas le droit à l’erreur ni au retard», tient à préciser Abdelâadim  Lhafi, commissaire de la COP22. Et d’ajouter: «Nous sommes devant des contraintes qui obéissent à un cahier des charges très strict et précis».  
    Le démarrage des travaux d’aménagement est programmé dans pratiquement 10 jours.  Quant à la livraison du site et des installations, elle est prévue vers mi-octobre prochain. Concrètement, ce marché de l’aménagement et l’équipement du site consiste en la viabilisation  d’un terrain d’une superficie globale  de 25 ha. Il porte également sur l’aménagement et l’équipement du site de la Conférence en installations et matériel technique, électronique, informatique, audiovisuel ou encore de sécurité. Le site de la conférence est composé de deux espaces différents: le premier appelé Zone Bleue (Voir encadré) est placé sous la responsabilité des Nations unies. Le second espace est plutôt réservé aux acteurs non étatiques, aux ONG, aux entreprises privées, aux organisations et institutions étatiques ainsi que les collectivités territoriales.   Selon le Comité de pilotage, le site Bab Ighli qui accueille le Sommet répond à tous les critères exigés par les Nations unies afin que les négociations se déroulent dans les meilleures conditions.  Sur le volet communication, c’est l’agence Mosaïk, Initiative 360 et Image Factory qui ont décroché le marché de la COP22.

    Zone Bleue

    L’espace Zone Bleue est une pièce maîtresse de la COP22. Cette partie du site Bab Ighli sera gérée par les Nations unies, notamment par la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Le site sera accessible 24h/24 tout au long de la COP de Marrakech, mais exclusivement  aux personnes accréditées. Il s’agit là du lieu où se dérouleront les négociations. En plus du centre de conférences et des séances plénières (ouverture et clôture de l’événement),  l’espace Zone Bleue abrite le Bureau du secrétariat de la CCNUCC, celui de la présidence marocaine, les bureaux des différentes délégations, les salles de négociations, les événements, l’espace dédié aux médias...

     

     

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc