×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Le Siam renforce son offre

    Par L'Economiste | Edition N°:4761 Le 28/04/2016 | Partager
    Conférences, signatures, opportunités commerciales… au programme
    omar_el_yazghi_061.jpg

    ■ MedZ signe pour une présence permanente
    «Nous avons décidé que le Siam soit un rendez-vous annuel pour communiquer sur nos projets», indique Omar El Yazghi, PDG de MedZ. Lors d’un déjeuner-débat, tenu hier, ce dernier a noté que la filiale de CDG Développement a développé à ce jour quelque 1.700 ha. L’investissement annuel de l’entreprise s’élève à 10 milliards de DH. Rien que pour les agropoles, MedZ a réalisé des plateformes intégrées à Meknès, Berkane et Selouane. Elles totalisent une superficie globale de près 200 ha. «Dans l’Agropolis de Meknès, à titre d’exemple, nous comptons plus de 40 clients dont une dizaine ont déjà valorisé leur foncier», explique El Yazghi. Et de poursuivre: «Nos projets sont réalisés dans des bassins agricoles. Ils ont créé quelque 50.000 emplois».  
     
    ■ Au pôle international, la France rempile
    Habituée du Siam, la France revient cette année avec beaucoup plus d’exposants. Son pavillon est situé au cœur du pôle international. Il y est organisé pour la 8e année consécutive par Business France (le nouveau nom d’Ubifrance depuis sa fusion avec l’Agence française pour les investissements internationaux en janvier 2015), en partenariat avec la CFCIM (Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc). Il réunit 24 entreprises et organismes de tous les secteurs agricoles et agroalimentaires, qui occupent près de 300 m² de stands. Parallèlement, trois conférences sont programmées par le Service économique régional de Rabat sur le salon. Pour les responsables du pavillon, le salon de Meknès permet aux entreprises françaises présentes de mettre en avant une grande diversité d’équipements, de produits et d’activités dont plusieurs très innovantes, dans de nombreux secteurs agricoles et agroalimentaires. Y participent notamment des entreprises de la région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées.

    ■ L’OCP mise sur l’environnement
    Au Siam 2016, l’ OCP met en avant ses fertilisants, les nouvelles technologies au service de la filière légumineuse et d’autres produits.  La première entreprise nationale communique aussi sur ses «nouveaux projets pour une agriculture plus respectueuse de l’environnement». En effet, l’OCP dispose d’un fonds d’investissement, OCP Innovation Fund For Agriculture. Doté d’une enveloppe de 200 millions de DH, les objectifs de ce fonds sont multiples: promouvoir l’innovation et l’entrepreneuriat, faire émerger des entités à fort potentiel de rayonnement national et international, valoriser les projets conformes à des exigences sociales, économiques et environnementales fortes. Soucieux d’inscrire son initiative dans le cadre d’un développement agricole durable, OCP Innovation Fund For Agriculture offre des services d’incubation des projets innovants et une cellule d’experts qui accompagne les porteurs de projets dans un cadre stimulant et sécurisant. A ce jour, ce fonds a engagé un montant d’investissement de 90 millions de DH, générant 400 emplois directs et 2.100 emplois indirects dont 1.800 éleveurs

    ■ Forte participation africaine

    mamadou_coulibaly_sangafowa_061.jpg

    Plusieurs délégations de pays subsahariens sont attendues au 11e Siam. Ivoiriens, Gabonais et Sénégalais feront le déplacement pour consolider la coopération avec le Maroc et développer de nouveaux accords d’échanges et de partenariats. Pour rappel, 63 pays participent à cette nouvelle version du Siam. Du côté des officiels, le ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Coulibaly Sangafowa, vient mettre en avant l’agriculture de son pays. Il fait également la promotion du Programme national d’investissement agricole (PNIA). Signalons qu’entre le Maroc et la Côte d’Ivoire, la coopération touche plusieurs axes stratégiques. Il s’agit, entre autres, de l’assurance agricole, la formation professionnelle agricole et l’emploi des jeunes dans ce secteur, l’irrigation, les semences, la transformation des produits agricoles et l’investissement privé marocain en Côte d’Ivoire.

                                                                 

    ■ Calendrier chargé pour Stéphane Le Foll

    le_foll_akhennouch_061.jpg

    A l'heure où nous mettions sous presse, le ministre français de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, était attendu, hier au Siam, où il devait rencontrer son homologue marocain, Aziz Akhannouch, ainsi que le commissaire du salon, Jaouad Chami, pour visiter le pavillon de la France. Et aujourd’hui, jeudi 28 avril,  Stéphane Le Foll et Aziz Akhannouch présideront la 1re réunion des partenaires de l’initiative «4 pour 1.000», lancée dans le cadre de la COP21 et qui vise à l’utilisation des sols forestiers et agricoles comme des instruments pour le climat et la sécurité alimentaire. Le Foll présidera, dans l’après-midi, la signature d’une convention de crédit entre l’Agence française de développement (AFD) et le Crédit Agricole du Maroc. Il se rendra ensuite à l’usine Oleafood de trituration de margines et de grignons d’olives, puis l’usine de Biolandes, spécialisée dans l’agro-écologie et la production d’huiles essentielles.

                                                                 

    ■ Opportunités commerciales

    opportunite_siam_061.jpg

    Particulièrement, les coopératives réalisent plus de 65% de leur chiffre d’affaires annuel lors du Siam. Ce concept lancé depuis la 1re édition n'en a réuni que 25 cette année, alors qu'elles étaient 214 en 2015 et plus de 350 une année auparavant. Outre la grande diversité des produits, une forte prise de conscience s’est opérée au niveau du design des packagings, contribuant également à la dynamique commerciale typique du salon. Le Siam 2016 ouvre également ses portes au grand public, l’invitant à venir découvrir toute la richesse et la diversité du patrimoine agricole marocain, et ce, durant les 3 derniers jours. A ce titre, plusieurs ateliers, concours de races et espaces de dégustation seront mis à la disposition des familles, qui chaque année, confirment par leur présence toute la dimension de partage et de transmission d’expertise, prônés par le Siam depuis plus de dix ans.

     

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc