×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Une solution digitale pour des villes plus propres

Par Sabrina BELHOUARI | Edition N°:4758 Le 25/04/2016 | Partager
Elle permettra de contrôler l’efficacité de services de propreté
«Ville Propre» invite au civisme et gestes responsables

Les villes du Maroc auront bientôt une solution digitale pour permettre au citoyen de prendre part à la gestion de la propreté de sa ville. C’est le projet développé par la startup marocaine M3KOD, en collaboration avec le ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement. Il s’agit de l’application «Ville Propre» qui sera mise à la disposition des citoyens gratuitement afin de contrôler l’efficacité de services de propreté de leurs villes. Le lancement de l’application se fera dans les grandes villes comme Agadir, Marrakech, Casablanca et Rabat. Cette application a plusieurs utilisations. En premier lieu, elle permet au citoyen de prendre en photo les ordures entassées anarchiquement, et de géolocaliser la zone en question. Cette information est acheminée vers un serveur et envoyée aux autorités compétentes qui se chargeront de régler le problème. Force est de constater que même avec un service de ramassage des ordures, plusieurs zones dans les villes restent mal desservies ou mal gérées. Ville Propre vient pour rappeler le rôle du citoyen dans la gestion de sa ville. «Chaque citoyen peut jouer le rôle du contrôleur dans sa ville avec cette application. Il est également amené à participer à la propreté de son quartier avec des gestes concrets», explique Mouhsin Bour Qaiba, CEO de M3KOD. Ville Propre propose également un système de collecte de déchets domestiques à la source. Le concept vise ainsi à instaurer de nouvelles habitudes citoyennes, en favorisant le tri. L’utilisateur reçoit des sacs poubelle pour trier ses déchets et faciliter ainsi la collecte par les services de nettoyage. «Pour motiver l’utilisateur et encourager l’adhésion du maximum de personnes, on propose des distinctions ou titres d’honneur ainsi que des cadeaux offerts par cumul de points», ajoute Mouhsin Bour Qaiba. Une opération bien ambitieuse, dont la difficulté principale reste l’adhésion des autorités concernées en plus du citoyen.
Plusieurs partenaires ont déjà confirmé leur soutien à Ville Propre. A Agadir, trois partenariats ont été signés entre M3KOD et des associations, ainsi qu’avec une société de collecte de déchets. L’association du quartier Prince héritier à Inezgane s’est ainsi engagée à entamer des compagnes de sensibilisation au profit des habitants du quartier pour accompagner le lancement de l’application «Ville Propre». «Cette campagne vise à inculquer de nouvelles habitudes aux habitants, et les motiver pour participer à la propreté de leur quartier», explique Khalef Khalid, membre de l’association du quartier Prince héritier à Inezgane Agadir.

Menara Holding s’implique

A Marrakech, un partenariat financier a été signé entre la startup et le groupe Menara Holding. Il s’agit d’une participation financière de la part de la holding, d’une part pour l’achat des recharges téléphoniques et des cadeaux pour récompenser les utilisateurs de l’application. Et d’autre part pour permettre à la startup de participer à des événements en relation avec l’environnement, et d’organiser des campagnes de sensibilisation au profit de la population. Désormais, le citoyen devrait lui aussi jouer son rôle dans le maintien de la propreté dans sa ville. 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc