×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Agadair/tourisme
    Aérien, communication... l’ONMT mise gros

    Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:4748 Le 11/04/2016 | Partager
    Liaison directe Moscou/Casablanca/Agadir avec 3 fréquences hebdomadaires
    bderrafie_zouitene_048.jpg

    «Le positionnement de la destination Maroc en Russie nécessitera un effort soutenu et continu sur les quatre prochaines années», souligne Abderrafie Zouitene, directeur général de l’ONMT (Ph. L’Economiste)

    - L’Economiste: Ce méga-éductour est une première du genre sur la destination…
    - Abderrafie Zouitene:
    Lors de la visite officielle du Souverain en Russie, le tourisme a été retenu comme axe important pour renforcer les liens entre les deux pays. Aujourd’hui, nous avons une stratégie permanente sur l’Europe centrale, principalement sur des marchés prioritaires comme la Russie, mais aussi l’Angleterre, l’Allemagne ou encore la Scandinavie. Nous sommes, pour précision, à la recherche de tourisme de qualité et non de masse. Dans le droit fil de cette orientation, l’ONMT a lancé cette méga opération avec un vol spécial direct Moscou/Agadir à destination de plus de 300 représentants d’opérateurs touristiques et de médias russes qui ont fait le déplacement à bord d’un vol spécial Moscou-Agadir. Notre optique étant d’attirer 200.000 touristes russes sur les 3 prochaines années à venir.
     - Comment assurer une visibilité permanente pour la destination?
    - Un dispositif musclé a été mis en place. Cette campagne comprend l’affichage urbain à Moscou et à Saint Petersbourg, des insertions presse, des spots radio et une communication digitale appuyée par des opérations de relations publiques aussi bien en Russie qu’au Maroc. Evidemment, la meilleure communication c’est que les gens viennent et se rendent compte par eux-mêmes de l’intérêt que représente cette destination.
     - Qu’en est-il de la connexion aérienne?
    - C’est l’une de nos grandes priorités. Pour renforcer le volet aérien entre le Maroc et la Russie, Royal Air Maroc lance en partenariat avec l’ONMT une liaison régulière directe Moscou-Casablanca-Agadir à raison de 3 fréquences hebdomadaires. Celles-ci devront être renforcées par des vols directs au départ de Moscou et Saint Pétersbourg à destination d’Agadir et Marrakech. J’insiste sur le fait que le positionnement de la destination Maroc nécessitera un effort continu sur les quatre prochaines années de la part des différents acteurs, aussi bien les professionnels du tourisme que les responsables de l’aérien.
    Propos recueillis par Fatiha NAKHLI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc