×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Insolites

    Un Monde Fou

    Par L'Economiste | Edition N°:4746 Le 07/04/2016 | Partager
    cari_insolite_046.jpg

     

    ■ Ils retirent 18 brosses à dents de son estomac
    C’est ce qu’on appelle avoir l’estomac bien accroché! Une vidéo, publiée sur la toile, montre une équipe de chirurgiens en train d’opérer un patient au niveau de l’estomac. Ils sortent alors des entrailles de ce dernier pas moins de 18 brosses à dents ainsi que d’autres objets ressemblant entre autres à une pince en métal et à un tire-bouchon. C’est en tout cas ce qu’affirme le Daily Mail, qui a publié la vidéo. A la fin de l’opération pour le moins étonnante, un plan montre le récipient où ont été récupérées les nombreuses brosses à dents. Si aucun détail ne dévoile le jour ou encore le lieu du tournage de la vidéo, l’on remarque que le corps médical en question parle en espagnol. Mais comment expliquer qu’un homme avale alors autant d’objets insolites? La réponse est toute simple pour le Dr Anton Emmanuel, gastro-entérologue à l’University College London Hospitals, interrogé dans le quotidien anglais: «Presque tous les cas de ce genre concernent des patients souffrant de troubles psychiatriques. Il est possible de surmonter le réflexe nauséeux quand on avale volontairement un objet long et rigide, contrairement à des pièces de monnaie ou des petits jouets pour enfants», précise le médecin. Chose beaucoup plus compliquée avec d’autres objets plus larges!

    ■ Il abandonne son bébé pour aller au strip-tease
    Un jeune père vivant à Los Angeles est poursuivi par les autorités californiennes pour avoir laissé seule sa fillette de 9 mois dans sa voiture afin de s’offrir une petite danse dans un club de strip-tease.
    La fillette a été trouvée par des voisins et des employés du club, qui ont ensuite confronté l’accusé lorsqu’il est sorti de l’établissement.  L’un des responsables des lieux aurait refusé que l’homme parte avec son bébé et a appelé la police. S’il est jugé coupable, l’accusé risque six ans de prison!

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc