×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Carmen de Bizet s’invite à Rabat

    Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:4746 Le 07/04/2016 | Partager
    L’opéra sera joué par les musiciens de l’Orchestre philharmonique du Maroc
    5 représentations sont programmées du 13 au 19 avril
    carmen_rabat_046.jpg

    Carmen de Georges Bizet est un opéra français qui compte parmi les plus célèbres de l’histoire. Produit en 2007, l’OPM a choisi de le revisiter du 13 au 19 avril au Théâtre Mohammed V à Rabat (Ph. OPM)

    Comme chaque année depuis 2000, l’Orchestre philharmonique du Maroc (OPM) produit un opéra. De Rigoletto, passant par L’enlèvement au Sérail, Le Barbier de Séville, Les Noces de Figaro ou encore la Bohême, les amateurs ont eu l’occasion d’apprécier de grands moments musicaux. Pour 2016, l’OPM revisite l’un des opéras les plus joués au monde, Carmen de Bizet, déjà produit en 2007. Connaissant un succès remarquable et attirant de plus en plus de spectateurs d’année en année, l’opéra de Bizet est programmé du 13 au 19 avril, pour deux représentations scolaires (dans le cadre du projet «Viens à l’Opéra!»), une soirée de gala et deux représentations publiques au Théâtre Mohammed V de Rabat qui sera ainsi le miroir de Séville  et la scène du drame de Carmen.
    «L’amour est un oiseau rebelle, que nul ne peut apprivoiser», célébrissime air d’opéra et quasi connu de tous, a été interprété par de grandes cantatrices notamment par Maria Callas. Carmen, cigarière au charme dévastateur, est conduite en prison suite à une émeute ayant éclaté à la manufacture de tabac. Mais tandis que le brigadier Don José la surveille, celle-ci use de ses charmes pour s'enfuir. Désormais fou d'amour pour la jeune bohémienne, Don José n'aura de cesse de la retrouver. Mais l'insaisissable Carmen a déjà en tête bien d'autres projets…
    Ce chef-d’œuvre sera porté par la direction d’Olivier Holt. 10 solistes, 60 musiciens, 44 choristes adultes du Chœur Philharmonique du Maroc, 20 choristes enfants sélectionnés par l’Ecole internationale de musique et de danse et 5 danseuses reproduiront l’opéra français. Quant aux décors et à la mise en scène, ils ont été confiés à Jean-Marc Biskup.
    Composé par Georges Bizet (1838-1875), Carmen est créée suite à une commande de l’Opéra comique qui voulait «quelque chose de facile et gai». Sa première sera jouée le 3 mars 1875, quelques mois à peine avant sa mort. Une représentation désastreuse, avec un jeu et des choristes médiocres auxquels s’ajoute un public scandalisé par l’histoire sulfureuse qui la condamne au nom de la morale. Bien qu’il s’agisse de l’un des opéras les plus célèbres de l’histoire, il ne connaît pas le succès escompté. Ce n’est que quelque temps après la mort du compositeur, en octobre 1875 à Vienne, qu’il devient un vrai succès populaire.   L’oeuvre-comique est composée de quatre actes sur un livret de Henry Meilhac et Ludovic Halévy, d’après la nouvelle éponyme de Prosper Mérimée. Carmen est également connue pour avoir révolutionné le langage musical dans l'histoire de l'opéra.

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc