×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Fès veut instaurer l’urbanisme «responsable»

    Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:4743 Le 04/04/2016 | Partager
    Contrôle aérien des infractions, quartiers écologiques, smart cities… en priorité
    Merroun promet des moyens matériels et humains pour couper avec l’anarchie

    L’Aménagement des centres urbains et ruraux constitue une véritable problématique. Entre commune, agence urbaine, wilaya, et bien d’autres intervenants, les promoteurs se perdent. Afin d’instaurer un urbanisme responsable, Driss Merroun a appelé, lundi, l’Agence urbaine et de sauvegarde de Fès (AUSF) à une coordination permanente avec tous les intervenants dans l’objectif d’accompagner les projets de la capitale spirituelle. Le ministre de l’Urbanisme, qui présidait la semaine dernière le 13e conseil d’administration de cette agence, a noté que «la loi 12-90 régissant l’urbanisme est dépassée. Elle sera bientôt amendée et actualisée». Le but est de donner plus de pouvoir, et surtout plus de moyens, à l’autorité locale qui assure le contrôle. Selon Merroun, «parmi les nouveautés du projet de loi, c’est que l’on pourrait démolir désormais toute construction qui ne respecte pas le plan». Car, auparavant, pour démolir un bien immeuble, il fallait réunir des commissions, dresser des PV et un ensemble de démarches qui durent en moyenne 3 mois. De retour pour exécuter la démolition, la construction est déjà habitée, et il est difficile de recaser ses occupants. «La finalité de la nouvelle loi est de construire des villes écologiques et durables», insiste le ministre. Et d’ajouter: «Bien évidemment, l’AUSF devrait continuer à promouvoir le secteur de l’urbanisme en facilitant l’octroi des autorisations… elle comprend des groupements urbanistiques hétérogènes dont la majorité se concentre dans la ville de Fès». Notons que rien qu’en 2015, cette agence a initié une étude sur les centres ruraux émergents dans la province de Sefrou. Elle a aussi procédé à la réalisation et au suivi de 47 documents d’urbanisme, dont 8 ont été adoptés, 4 en cours d’adoption et 21 en cours d’examen. Pour Abdelilah El Qour, son directeur, «l’agence a réalisé 37 études pour la mise à niveau des quartiers sous-équipés sur une superficie de 496 ha, dont 32 ont été adoptées, et a programmé 23 nouveaux projets de restructuration (290 ha)». Son plan d’actions 2016 prévoit la finalisation des études entamées, la programmation d’autres projets et études de développement, ainsi que la poursuite de la généralisation des documents d’urbanisme. Signalons enfin que l’AUSF a réalisé, depuis sa création en 1993, un taux de couverture en documents d’urbanisme de 100% pour les municipalités et de 99% pour les centres ruraux, soit une superficie globale ouverte à l’urbanisme de 20.850 ha.

    Coup de gueule de Laenser

    Pour Mohand Laenser, l’extension des villes ne doit pas se faire au détriment des terres agricoles. «Il est anomal d’ouvrir des zones à l’urbanisme en éradiquant des espaces verts, alors que dans nos villes, il y a encore des «trous» (terrains nus) non bâtis. Aussi, il faudrait réfléchir l’urbanisme dans la durée», dénonce le président (MP) de la région. De son côté, Abdelaziz Alaoui Hafidi, président (RNI) de la commune rurale Outate El Haj, a appelé l’AUSF à préparer le plan d’aménagement de sa localité «qui a toujours figuré dans les projets prévisionnels, mais jamais réalisé». Enfin, Mohamed Kandil, président (PJD) de la commune Sidi Hrazem, a appelé le ministère à réactiver le système de contrôle aérien des fraudes (524 en 2015), ainsi que la création de quartiers écologiques. «Déjà prévus», lui a répondu le ministre.

    De notre correspondant,
    Youness SAAD ALAMI

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc