×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Enseignement
    Comment éviter le casse-tête de l’orientation

    Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:4743 Le 04/04/2016 | Partager
    UCG offre un accompagnement personnalisé jusqu’à l’admission
    Un large choix d’études supérieures dans des pays anglo-saxons

    Un accompagnement dans l’étape cruciale de l’orientation. C’est ce que propose Universities Consulting Group (UCG) aux bacheliers et leurs parents. Du conseil à l’inscription, en passant par la préparation du dossier, le dépôt des demandes, les formalités administratives (visas…), la recherche de logement… toutes les étapes de ce parcours du combattant sont facilitées grâce à l’expérience du cabinet d’orientation casablancais. UCG a d’ailleurs organisé tout au long du mois de mars des séances d’information dans plusieurs établissements scolaires pour présenter aux lycéens et aux équipes pédagogiques son offre de services dont le cœur est le conseil stratégique en orientation scolaire post bac. «Nous ciblons essentiellement les pays anglo-saxons, dont le Royaume-Uni, le Canada et les Etats-Unis», explique Ghita Lamarti, general manager d’UCG.
    Créé au Canada en 1999, UCG, s’est installé à Casablanca il y a 6 ans. Depuis, le cabinet a réussi à placer des centaines de jeunes bacheliers dans des universités de renom au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. «Nous accompagnons les étudiants dans leurs choix, pas à pas jusqu’à leur premier jour à l’université de leur choix», précise Lamarti. En effet, pour l’équivalent de 5.000 à 18.000 DH, l’étudiant bénéficie de toute une panoplie de services incluant aussi bien le conseil, l’aide à l’inscription, voire toutes les démarches nécessaires pour s’établir sur place. Mieux encore, les étudiants sont également accompagnés tout au long de leur parcours académique jusqu’à l’obtention de leur diplôme. «L’idéal est d’entamer son processus d’orientation dès la 2e année du lycée. Ce qui soulage à la fois parents et lycéens du stress lié au choix de l’université, l’inscription, le logement…», conseille Lamarti. Du coup, l’étudiant peut se consacrer sereinement à la préparation de son baccalauréat.
    UCG bénéficie de l’expérience de son partenariat de longue date avec le réseau britannique Kaplan International College (KIC).  En effet, KIC a développé une offre de partenariats variés avec de prestigieuses universités anglo-saxonnes. Grâce à cet accompagnement, les étudiants ont l’occasion d’intégrer des programmes de Foundation, Bachelor, Pre-Master, Master ou doctorat quel que soit le système éducatif dont ils sont originaires. Le réseau Kaplan, déjà présent dans plusieurs pays de la région (dont l’Egypte, les Emirats-Arabes-Unis, l’Arabie Saoudite …), compte s’implanter avec son partenaire marocain sur d’autres villes du Royaume. «Casablanca sera notre hub pour aller vers d’autres villes comme Tanger, Marrakech, Rabat… où nous avons noté beaucoup d’intérêt pour nos programmes», souligne Mina Ghabrial, directeur régional pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord de Kaplan International Colleges.  
    Kaplan compte introduire au Maroc son programme Foundation (une année préparatoire avant l’accès aux universités), via son partenaire UCG. «L’implantation au Maroc permettra de réduire le coût de ce programme de 40.000 dollars à 10.000 dollars environ», assure Mina Ghabrial.

    Programme à la carte

    Kaplan propose également des programmes de renforcement linguistique dont le niveau et la durée sont modulables. Grâce à un test d’évaluation du niveau et suite à un entretien pour déterminer les besoins de l’étudiant, un conseiller de Kaplan offrira à l’étudiant un programme à la carte pour le développement de ses compétences linguistiques. Le réseau de Kaplan s’étend sur près de 50 écoles de langues et des dizaines d’universités. De plus, Kaplan a développé sa propre méthode pédagogique nommée K+.

     

     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc