×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Résultats RMA Watanya
    Automobile, épargne: Deux locomotives

    Par Soufiane NAKRI | Edition N°:4743 Le 04/04/2016 | Partager
    Les deux segments marquent une forte progression
    Le taux sinistralité non-vie en baisse de 7 points
    La compagnie se positionne sur l’assurance participative
    rma_resultats_043.jpg

    La partie non vie a été tirée principalement par le segment automobile qui a affiché une évolution de 6% alors que le marché enregistre une hausse de 5,3%. La croissance de la branche non vie est constante sur les trois segments: Décès, capitalisation et retraite

    RMA Watanya, filiale du groupe Finance.Com, reste sur un exercice 2015 plus que convaincant. La compagnie d’assurance qui «n’a pas l’intention de s’introduire en bourse vu sa solidité financière», a réalisé un chiffre d’affaires de 5,548 milliards de dirhams, en hausse de 7%. Il s’agit de l’une des meilleures progressions de l’histoire de la compagnie, commente Zouheir Bensaid, administrateur directeur général exécutif lors de la présentation des résultats. Malgré un contexte économique que beaucoup de chefs d’entreprise jugeaient «difficile», les principaux segments d’activité de l’assureur restent dynamiques à l’exception de l’ «Accident de travail».  Avec 2,875 milliards de dirhams de primes émises, l’assurance non-vie progresse de 5,5%.
    Locomotive de la branche, l’automobile enregistre une croissance de 6%. Elle bénéficie de l’extension du parc portée par un marché de première acquisition qui reste très haut. La croissance de l’automobile est un point au-dessus de la moyenne du marché.
    RMA Watanya récolte par ailleurs les fruits de sa politique agressive de prévention. Le taux de sinistralité sur la branche Non-vie est en forte baisse, près de 7 points en un an. Dans les «autres dommages (IARD)», la compagnie renforce sa position avec une évolution de 12,7% du chiffres d’affaires. Avec son produit phare de gestion de flotte avec télématique embarquée, les polices d’assurance maritime ont grimpé de 8,2%. Seule l’activité l’«Accident de travail » marque le pas : -0,1%.
    La branche vie affiche une progression de 8,5% de chiffres d’affaires en atteignant 2,673 milliards de dirhams, Elle est soutenue par une croissance de l’épargne-retraite et de l’assurance-décès, en progression de 7,5%. Cette forte hausse de l’assurance-décès, un produit adossé systématiquement au crédit (immobilier et consommation) est une belle surprise. Elle contraste en effet avec la baisse de régime (de la demande) que connaît le secteur immobilier.
    La capitalisation a réalisé une évolution de 8,4%.  Malgré la maîtrise des primes émises, son résultat technique chute de 73,8%.
    Le résultat net s’établit à 572 millions de dirhams contre 521 millions en 2014, enregistrant une évolution de 9,8%.
    Pour l’assurance participative, RMA Watanya a entamé la procédure en innovant des produits spécialisés à ce segment qui sont prêts à êtres commercialisés. Le directeur général de la compagnie révèle que des discussions ont déjà commencé avec un partenaire spécialisé. Mais il n’en dira pas plus sur son identité.
     

     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc