×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

PSA Peugeot Citroën Maroc
Le chantier de l’usine bientôt lancé

Par L'Economiste | Edition N°:4726 Le 10/03/2016 | Partager
Les opportunités du périmètre des Utilities
Prochaine étape: Le terrassement du site
Le détail du cahier des charges du donneur d’ordre
PSA 026.jpg

Tout un planning a été arrêté. La prochaine étape portera sur le terrassement du site de l’usine, basée à Amer Seflia. La partie terrassement sera opérée, au milieu de l’année. S’ensuivra la composante bâtiment qui sera lancée tout au long de 2017. Viendront ensuite les autres process tels que l’emboutissage, ferrage, montage… (Ph. PSA)

«PSA ne vient pas avec ses propres fournisseurs au Maroc!», rassure d’emblée Monsieur Achats Peugeot Citroën. En  plus des opportunités offertes chez les équipementiers, le projet industriel PSA recèle un gros potentiel dans le périmètre des «Utilities» ainsi que la composante Construction du bâtiment et services.  Autrement dit, tous les autres achats qui ne rentrent pas dans le périmètre des composants et pièces.  Sur ce registre, les enjeux sont multiples. Le champ d’action du constructeur s’articulera autour de deux principaux périmètres: la phase bâtiment et utility et la phase des process de montage, emboutissage, ferrage, montage… «Nous aurons besoin dès les semaines à venir de fournitures du site, de prestations diverses… En résumé, tous les besoins d’une usine dans son fonctionnement quotidien», annonce Yann Aubert, responsable Achats Maroc en charge du projet industriel (construction de l’usine et services).

La stratégie d’achats du constructeur repose sur le principe ou la politique du «Make or buy» ouverte.  En clair, le donneur d’ordre ne s’interdit pas de confier à un fournisseur une prestation qu’il maîtrise mieux que le constructeur. «Nous avons nos propres standards, mais ne vous arrêtez pas à nos stricts standards. Proposez-nous les vôtres aussi.  Nous pourrons retenir vos propositions lorsqu’elles sont plus performantes que les nôtres», déclare Yann Aubert à une audience très attentive de prestataires potentiels. En d’autres termes, le cahier des charges du constructeur n’est pas immuable. PSA  a décidé de sous-traiter l’ensemble de la partie utility du site. Le donneur d’ordre affiche sa volonté d’aller autant que possible vers une massification des marchés pour le volet bâtiments et process. Les consultations sont donc ouvertes à tous les fournisseurs. Il n’y a aucune restriction, rassurent les responsables Achats. «Nous sommes en attente d’un savoir-faire avec une utilisation maximisée des ressources locales», insiste Aubert. Bien évidemment, tout un planning a été mis en place. La prochaine étape portera sur le terrassement du site de l’usine, basée à Amer Seflia, non loin de Kénitra. La partie terrassement sera opérée, au milieu de l’année, un peu avant l’été prochain, annonce-t-on. Quant au volet bâtiment, il sera lancé tout au long de 2017.  Juste après (de juin 2017 à début 2018), s’ensuivront les autres process (emboutissage, ferrage, montage…), gros œuvres. Grosso modo, les études et commandes devront se faire dès cette année pour que les premières installations se fassent  vers fin 2017.  

Les fournisseurs marocains et les sociétés qui comptent soumissionner devront composer avec deux types d’interlocuteurs chez PSA. Les acheteurs et les prescripteurs. Deux acteurs différents puisque chacun a son propre périmètre. Les premiers sont dans une logique de relation contractuelle avec les fournisseurs. Quant aux seconds, ils traitent plutôt de la dimension technique d’un marché. Pour optimiser leurs chances et mieux s’enquérir de la politique d’achats et des standards du constructeur, les entreprises doivent absolument s’inscrire au portail (www.b2bpsapeugeot-citroen.com). Un passage obligé qui renseigne sur la politique d’achats du donneur d’ordre, les standards requis, les conditions, les bonnes pratiques en plus des documents et contacts à jour.  Le système d’accréditation des fournisseurs du groupe français est des plus rigoureux. Les entreprises manifestant de l’intérêt pour les marchés de PSA doivent fournir les bilans financiers des 3 dernières années. Elles doivent aussi faire valoir des compétences exclusivement  dans les familles d’achats qui lui seront attribuées. PSA compte, rappelons-le, pas moins de 200 familles d’achats. Autrement dit, chaque candidat fournisseur doit être homologué dans les familles de produits répertoriés. Ce qui renseigne qu’une fois retenu, le fournisseur exercera dans le périmètre accrédité et pas ailleurs.

Plus encore, les entreprises soumissionnaires devront prouver une diversification de leurs activités et portefeuille clients. «C’est pour éviter que des fournisseurs soient dépendants de nous», explique Yann Aubert. Le donneur d’ordre exige également de ses fournisseurs de respecter à la lettre et faire respecter ses chartes Ethique. Une fois toutes ces conditions remplies, l’entreprise devra s’adresser au système e_consultations. Une rubrique du portail B2B de PSA dotée d’un système dédié à la gestion des appels d’offres. Ce dispositif prend en charge l’ensemble des offres et des appels à manifestation d’intérêt.

Le concept vert… mais pas comme Renault!

La stratégie liée à la construction du bâtiment de l’usine n’est pas complètement arrêtée. En revanche, et à l’instar de l’usine Renault Tanger, le concept d’usine verte n’est pas exclu. Mais une chose est sûre, «ce ne sera pas comme Renault», annoncent les acheteurs de PSA. A ce stade, le constructeur assure explorer toutes les possibilités, que ce soit le process peinture ou le traitement des déchets.

Amin RBOUB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc