×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    De bonnes sources

    De Bonnes Sources

    Par L'Economiste | Edition N°:4680 Le 05/01/2016 | Partager

    • La réforme de la retraite au Conseil de gouvernement
    Le premier Conseil de gouvernement de l’année, qui se tiendra jeudi 7 janvier, examinera les projets de loi sur la réforme de la retraite. Plusieurs projets de textes sont programmés. Il s’agit notamment du texte lié à la retraite des fonctionnaires, celui relatif au Régime collectif d’allocation des retraites ainsi que du texte sur les pensions militaires. Le gouvernement examinera aussi le projet de loi sur la retraite et  l’assurance maladie des indépendants. K. M.
    • Vignette: Les premiers chiffres
    Depuis le 1er janvier, la vignette est officiellement payable auprès du réseau bancaire. Malgré quelques couacs au niveau de certains guichets automatiques, 46.019 paiements ont été enregistrés hier lundi à 13 heures. Le plus gros a été effectué auprès des agences bancaires avec plus de 31.800 règlements, suivies par les guichets automatiques, l’ebanking et le mbanking.
    K. M.
    • La vignette payable aussi chez SG
    Société Générale s’associe, à son tour, au nouveau système de paiement de la vignette automobile. Elle mobilise toutes ses agences et ses guichets automatiques pour l’opération.   Sur simple présentation de la carte grise en agence ou saisie des informations y figurant en cas de paiement via un distributeur automatique, il est possible d’obtenir le reçu de paiement qui remplace désormais le macaron de la vignette (cf. L’Economiste du 30 octobre 2015). Le contrôle se fera sur présentation du reçu. M.A.B.
    • Le Cerphos absorbe ses pertes
    Opération accordéon pour le Centre d’études et de recherches des phosphates minéraux. La filiale de l’OCP vient d’augmenter son capital de 8,79 millions de DH (le multipliant par 5) pour le porter à 10,79 millions de DH. La société l’a ensuite réduit de 3,39 millions de DH pour résorption de pertes. Le tour de table de Cerphos se fixe, désormais, à 7,4 millions de DH. M.A.B.  
    • Le divorce entre la SMT et PMI consommé, mais…
    Le contrat de fabrication et de distribution sous licence liant la Société marocaine des tabacs (SMT) et Philip Morris International (PMI) a expiré le jeudi 31 décembre dernier. Les deux géants du tabac ont conclu un accord de marchandising pour une période de trois ans. Les marques du second (Marlboro, L&M, Next…) continueront ainsi d’être exposées dans le même présentoir que celles de la SMT moyennant une commission. H.E.
    • Affaire Zaz: Toujours pas d’expertise
    Le tribunal correctionnel de Casablanca n’a pas encore reçu l’expertise judiciaire relative à l’affaire Zaz. Vu que le détournement de trafic télécom est au cœur du procès, les experts ont pour mission d’évaluer le préjudice: nombres de minutes et cartes recharges consommées, numéros de téléphone utilisés pour assurer le trafic des appels via internet... La partie civile se prévaut de 586 millions de DH de dédommagement. Uniquement Méditel, Maroc Telecom et Wana. Sans compter l’Etat et la Douane. L’expertise a été diligentée le jour même de la sentence en 1re instance, soit le 13 avril 2015. Sur le plan pénal, le procès va reprendre le 18 janvier devant la Cour d’appel de Casablanca. F.F.
    • Ynna Holding vs Fives FCB: Ça continue en douce!
    La vente aux enchères d’Aswak Assalam est pour l’heure suspendue. N’empêche que le groupe français Fives FCB s’oriente vers une autre filiale d’Ynna Holding. Il s’agit de GPC papier et carton. Une expertise judiciaire a été diligentée par la tribunal de commerce de
    Casablanca. Le but est de fixer la mise à prix de la société basée à Mohammedia. C’est un préalable avant toute vente judiciaire. Un nouveau bras de fer en 2016 s’annonce entre les deux groupes. Le créancier spécialisé en ingénierie industrielle réclame plus de 25 millions d’euros de dommages et intérêts au groupe Chaâbi. Le projet d’une cimenterie (jamais réalisé) est au cœur du litige. Fives FCB a fait valoir la rupture abusive du contrat lors d’arbitrage à Genève. F.F.
    • Une cartographie du productible photovoltaïque
    Financé à hauteur de 5 millions de DH par l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN), le projet «Propre.ma», lancé en 2013, a abouti à la conception de cartes du productible photovoltaïque réel au niveau du Maroc. Le projet est porté par la faculté des sciences Semlalia de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech, en partenariat avec 20 établissements d’enseignement supérieur ainsi que l’entreprise Resing. Cette réalisation diffère des méthodes conventionnelles puisqu’elle permet l’obtention de cartes calibrées aux sols avec un taux de corrélation élevé grâces à 3 technologies de modules photovoltaïques, implémentées au niveau des établissements d’enseignement supérieur. S.F.
    • Négligences et compagnie
    Le site Invest in Morocco, émanation de l’Agence marocaine de développement des investissements, est en retard de plusieurs années. La dernière mise à jour fiscale date de 2010. Le barème est celui qui existait au 1er janvier 2010, il y a donc cinq années pleines de cela. Des centaines d’ajustements fiscaux ont eu lieu depuis. De belles surprises donc, pas toujours bonnes, pour les investisseurs que l’AMDI est censée aider. Quant aux accords commerciaux, dont on connaît l’importance, dans le choix des entrepreneurs, l’Agence annonce la libéralisation avec l’Union européenne pour ... 2012, sans même prendre la peine de dire quels changements devaient se produire! N.S.
    • Casablanca: Le nouveau portail déjà piraté?
    Deux semaines à peine après son lancement, le nouveau portail de la ville de Casablanca (www.casablancacity.ma) est déjà victime de tentatives de piratage. Sur les 6.000 votes enregistrés sur la rubrique «Sondage», depuis son coup d’envoi le 21 décembre dernier, 5.700 ont choisi la réponse «je suis un peu perdu par la nouvelle présentation des contenus». Or, sur ces 5.700 voix, seule une centaine de votes sont réels, le reste provient d’un logiciel robot pour cliquer automatiquement. Cette précision de la Commune urbaine de Casablanca intervient dans un contexte de polémique autour de la qualité du nouveau portail, jugé «modeste» par rapport aux moyens déployés (plus de 900.000 DH). A.E.
    • Une place Jamaâ El Fna à Agadir
    Agadir vient de se doter d’un espace dédié à la halqa à l’image de Jamaâ El Fna de Marrakech, ouvert depuis samedi 2 janvier à la place du Prince héritier, devant le siège du Conseil de la ville. Dans une première étape, l’espace sera ouvert vendredi, samedi et dimanche et accueillera des spectacles de folklore, des charmeurs de serpents, des acrobates... Dans une seconde étape, sera ouvert pendant tous les jours de la semaine. H.E.
    • Harvard, Medi1 TV et  la COP22
    Medi1 TV et Harvard Business School comptent développer une application mobile 4G pour sensibiliser les jeunes à la protection de l’environnement et monter des microprojets... Manière pour la chaîne du détroit de marquer un joli coup marketing en rivant ses yeux sur la COP22, prévue en novembre 2016 à Marrakech. Six étudiants de l’université américaine se rendront à Casablanca et Rabat pour travailler sur le terrain et présenter ensuite leurs travaux à Medi1 TV. Ce projet s’insère dans le programme international «Field Immersion Experiences for Leadership Development». F.F.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc