×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Société

    Parlez-vous mandarin?

    Par L'Economiste | Edition N°:4672 Le 21/12/2015 | Partager
    Medersat.com, l’unique réseau à enseigner la langue au Maroc
    L’apprentissage du chinois s’étend à deux autres écoles

    «Grâce à cette initiative, la possibilité va être donnée aux enfants scolarisés dans les régions les plus éloignées d'accéder potentiellement à plusieurs savoirs», souligne Leila Mezian Benjelloun, présidente de la Fondation BMCE Bank pour l’éducation et l’environnement (Ph. BMCE)
     

    «Hai zi men, Zaoshanghao», («bonjour les enfants» en mandarin), lance une enseignante chinoise, connectée par visioconférence aux élèves de la classe CM1 de l’école Medersat.com de Bouskoura, avant d’entamer son cours. Ce fut lors de la cérémonie inaugurale de l'enseignement à distance du mandarin destiné à l’ensemble du réseau Medersat.com. L’événement a été organisé par la fondation BMCE Bank dans le cadre de son partenariat avec l'Institut Confucius et l’Université Hassan II. «Nous souhaitons à travers cette convention accompagner les politiques publiques dans la promotion de la qualité de l’apprentissage des langues étrangères», fait valoir Leila Mezian Benjelloun, présidente de la Fondation BMCE Bank pour l’éducation et l’Environnement. Dispensé depuis 2014 en 5ème et 6ème années du cycle primaire de l’école, le mandarin sera désormais effectif dans les deux autres établissements du réseau medersat.com: Ouled Laarbi et Ouahdana, situés en province de Nador.
    Les cours seront dispensés à distance par visio-conférence depuis l’institut Confucius de l’Université Hassan II de Casablanca. La généralisation à l’ensemble du réseau Medersat.com se fera de manière progressive.
    C’est la première fois que le mandarin est enseigné dans une école primaire au Maroc. Pour ces enfants, la langue chinoise est leur quatrième langue.
    «Apprendre les deux langues arabe et mandarin est essentiel à la coopération entre le Maroc et la Chine», confie à L’Economiste Sun Shuzhong, ambassadeur de la république de Chine au Maroc. Ce dernier a mené une collaboration avec l’opérateur chinois Huawei (fournisseur du matériel) dans le but d'élargir le spectre de l'enseignement du mandarin au reste des écoles. D’autant plus que ce dispositif  va permettre l'accès à distance à n'importe quel type de savoir.
    Pour la fondation BMCE Bank, cette initiative s'inscrit dans une logique de mutualisation des compétences, dans la perspective qu’elle puisse être adoptée dans d'autres systèmes d'enseignement, notamment dans le public.
    La visite effectuée à l'école Medersat.com de Bouskoura a été suivie par la signature de la convention entre la fondation BMCE Bank pour l’éducation et l’environnement et l’Université Hassan II.
    A. I. L.
     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc