×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Zurich se renforce dans l’assurance agricole aux USA

    Par L'Economiste | Edition N°:4672 Le 21/12/2015 | Partager
    La compagnie rachète Rural Community Insurance Agency
    L’opération estimée à plus de 1 milliard de dollars
    Les activités rachetées intégrées en 2017

    Zurich ajoute une seconde corde à son arc. La compagnie d’assurances va racheter Rural Community Insurance Agency, le spécialiste de l’assurance dans le secteur agricole au Etats-Unis (Ph. DR)

    Grosse opération de croissance externe pour Zurich Insurance. L'assureur suisse vient d’exprimer ses intensions de racheter Rural Community Insurance Agency (RCIS), le spécialiste américain de l'assurance dans le secteur agricole, à la banque américaine Wells Fargo. Le montant de l’investissement peut atteindre 1,05 milliard de dollars, soit l’équivalent de 967,6 millions d'euros.
    Le groupe suisse va ainsi débourser environ 675 millions de dollars. A cela s’ajoutera l'excès de capital chez RCIS à la date de clôture de l'opération, dont la valeur est estimée à un maximum de 375 millions de dollars. Il faut dire que Zurich Insurance dispose d'un excès de capital de 3 milliards de dollars, qu'il souhaite soit consacrer à des acquisitions, soit distribuer à ses actionnaires.
    L'opération, après validation par les autorités réglementaires, devrait être finalisée au plus tard au premier trimestre 2016, indique l'assureur zurichois. Il s’attend, cependant, à ce que les activités rachetées soient pleinement intégrées en 2017. Il faut dire que RCIS, qui s'appuie sur un réseau de plus de 4.000 agences aux Etats-Unis, fournit des produits d'assurance pour couvrir les risques sur plus de 130 types de culture. L'an passé, la société a engrangé quelque 2,1 milliards de dollars de primes brutes d'assurance.
    Avant de se porter acquéreur de RCIS, Zurich avait notamment envisagé de racheter son concurrent britannique RSA. En septembre, il avait toutefois changé son fusil d'épaule, expliquant qu'il renonçait à l'opération.
    M.A.B.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc