×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Competences & rh

    Entreprenariat: Libérer du temps pour innover plus

    Par L'Economiste | Edition N°:4663 Le 08/12/2015 | Partager
    Publication d’une étude sur le sujet de l’éditeur de gestion «Sage»
    Formation des employés, usage de technologies utiles… Les solutions proposées

    Les entrepreneurs manquent de temps, ce qui les amène à négliger le développement de nouvelles idées. Telles sont les principales conclusions de l’étude «After Hours Economy» récemment publiée par l’éditeur de logiciels de gestion «Sage». Un document conçu dans le cadre d’une campagne visant à valoriser la contribution économique de ces dirigeants d’entreprises et selon lequel la surcharge de travail ou encore le recrutement d’employés compétents seraient la cause du manque d’innovation.
    L’étude révèle que près de 32% des entrepreneurs ne fournissent pas suffisamment d’effort en termes d’innovation. Ainsi, le développement de nouvelles idées représente le domaine le  plus négligé. Les dirigeants d’entreprise leur préfèrent le règlement des factures, la gestion des ressources humaines ainsi que les relations clients.
    Un choix opéré avant tout en raison du manque de temps. En effet, selon l’étude, les entrepreneurs travaillent plus de 40 heures par semaine et ont rarement le temps de se reposer. Ainsi, pas moins de 33% d’entre eux renoncent à prendre plus de cinq jours de vacances durant l’année. Un sacrifice qui entraîne également la perte de bon nombre de leurs clients. Par ailleurs, le document précise que 42% des entrepreneurs considèrent que leurs heures supplémentaires sont directement liées au non-recrutement d’employés compétents.
    Afin de changer la donne et de permettre à ces dirigeants d’entreprise d’accroître leur disponibilité horaire, 51% des répondants suggèrent de libérer du temps supplémentaire en formant davantage les employés et en renforçant leurs compétences puis en faisant usage de technologies plus appropriées. Une meilleure gestion administrative est également conseillée.
    L’étude a été menée auprès de 2621 entreprises comportant moins de 100 employés au niveau de 11 pays parmi lesquels le Canada, les Etats-Unis, l’Australie, l’Allemagne, l’Irlande, l’Espagne ou encore le Portugal. Les interviews, quant à elles, ont été conduites en ligne par Redshift Research en novembre dernier via une invitation par mail et une étude sur le web.
    K. A.
     

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc