×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Competences & rh

    Une formation «pas-à-pas» pour les exportateurs

    Par L'Economiste | Edition N°:4663 Le 08/12/2015 | Partager
    Un programme du CIDC, l’Asmex et du cabinet Reload Consulting
    Il démarre en janvier prochain avec 15 modules pour les patrons de TPME
    Des MOOC en arabe dialectal et amazigh lancés vers la mi-2016

    Exporter, c’est aujourd’hui un mal nécessaire. Si vous ne partez pas à la conquête de nouveaux marchés, des concurrents étrangers viendront tôt ou tard vous bousculer sur votre marché local. Cela dit, exporter ne s’improvise pas. Tous ceux qui se sont lancés à l’international sans préparation préalable ont fini par y laisser des plumes.
    Malheureusement, les patrons de PME, faute de compétences ou de ressources, sont encore nombreux à tenter l’aventure sans y être suffisamment préparés. «Ils croient que les mêmes ingrédients qui ont fait leur succès sur le marché local fonctionneront à l’étranger, et il est très difficile de leur faire changer d’avis. Souvent ils optent pour l’exportation afin de fuir la concurrence au Maroc ou en vue de se débarrasser d’un stock d’invendus», relève Brahim Allali, DG de Reload Consulting. Le cabinet, en partenariat avec le CIDC (Centre islamique pour le développement du commerce) et l’Asmex (Association marocaine des exportateurs), vient de concevoir tout un programme de formation/coaching à l’intention des exportateurs. Baptisé «l’exportation pas-à-pas», Epap, il s’adresse principalement aux dirigeants de TPE/PME. 15 modules seront proposés, autour de la sélection et l’analyse des marchés, la maîtrise des outils marketing à l’export et des procédures douanières, le e-commerce à l’export, la préparation des voyages d’affaires, la création d’un département export, la logistique … «Notre objectif est de préparer les candidats à l’exportation durable et à succès, contrairement à l’exportation coup de fusil qui est complètement hasardeuse», précise Allali.
    Quelque 25 places sont disponibles pour cette première édition qui démarre la première semaine de janvier prochain et se termine en mai. Les modules, dont le tarif est subventionné par le CIDC et l’Asmex (1.500 DH HT/module, avec une réduction de 20% à partir de 3 modules souscrits), seront dispensés les jeudis de 9h à 17h, au CIDC ainsi qu’à l’Asmex. Ils comprendront, entre autres, des études de cas, des exercices interactifs, des témoignages de patrons d’entreprises et des visites de terrain. A partir du deuxième semestre 2016, des MOOC (Massive Open Online Courses), de 8 à 12 minutes, en darija et en amazigh seront lancés. Ils offriront beaucoup plus de modules à prix réduits (50 DH/module). Vu qu’une grande partie de dirigeants TPME sont analphabètes, ils seront assistés par des voix off sur leur ordinateur en arabe dialectal et en amazigh.
    Idées reçues, peur de l’incertitude et de la prise de risque, faible connaissance des marchés étrangers, manque de structures de soutien dans les régions, peu de maîtrise des langues étrangères, manque de financements, ce sont là les principaux freins auxquels les petites structures sont confrontées. Grâce à ses modules, Epap ambitionne de doter les participants des outils leur permettant de les contourner.

    Six composantes par module  

    Chaque module proposé par Epap se déclinera en six étapes. La première est destinée à vérifier les connaissances de participants, à travers des quiz, et à les débarrasser de leurs idées reçues par rapport à l’export. Il est ensuite question de leur faire prendre conscience de l’importance de l’exportation, par le biais d’exemples concrets d’entreprises qui ont réussi ou échoué. La troisième étape est celle de la transmission de connaissances techniques, suivie de la mise en application par des exercices pratiques. Enfin, les modules se terminent par une phase d’approfondissement des acquis, grâce à des ressources complémentaires (livres, sites Internet, liste d’organismes d’appui, …).

    Ahlam NAZIH

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc