×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Anouar Invest bétonne son pôle immobilier

Par L'Economiste | Edition N°:4663 Le 08/12/2015 | Partager
Réduire la voilure dans l’agro pour se renforcer sur les matériaux de construction/immobilier
La holding lève 1,8 milliard de DH pour sa cimenterie de Settat
Une stratégie d’intégration verticale du pôle immobilier

Le groupe a annoncé en mai dernier  une nouvelle architecture de gouvernance. L’objectif est de donner, progressivement, plus d’autonomie au management des filiales, tout en renforçant les fonctions de contrôle (Ph. Jarfi)

Anouar Invest confirme ses ambitions sur le ciment. Le groupe vient de lever 1,8 milliard de DH auprès de l’Industrial and commercial bank of China (ICBC) pour le financement du projet de cimenterie de sa filiale Atlantic Ciment à Settat. C’est déjà plus de la moitié des 3 milliards de DH nécessaires à la réalisation de ce site industriel qui devrait, à terme, développer une capacité de production annuelle de 2,2 millions de tonnes. L’expertise chinoise ne sera pas uniquement d’ordre financier. La holding marocaine a en effet déjà confié, il y a plus d’une année, le contrat de conception et de construction  de cette usine au groupe chinois CDI-Sinoma, pour une mise en service en 2018. Le lancement des travaux, prévu initialement en janvier dernier, n’attendait que le bouclage financier. Un objectif que Rachid Sraidi - le manager nouvellement porté à la tête de la holding à la suite d’un important réajustement organisationnel opéré en interne – assurait atteindre dans les meilleures conditions et délais. «Nous sommes sollicités par de grands professionnels du secteur, d’Asie, d’Europe et du Moyen-Orient pour d’éventuels partenariats. Des fonds d’investissements y sont également intéressés», confiait à L’Economiste le directeur général d’Anouar Invest. Le groupe est toujours en négociation juridique avec la SFI (Banque mondiale) pour le financement d’un montant de 60 millions de dollars.
Le projet de Settat n’est pas le seul investissement du groupe dans le secteur cimentier. Il vient en effet de démarrer, dans le contexte du 40ème anniversaire de la Marche Verte, les travaux d’une seconde cimenterie, d’envergure moindre que celle de Settat. Implantée à Laâyoune, la production de cette unité industrielle – d’une capacité de 500.000 tonnes par an pour un investissement de 300 millions de DH - sera essentiellement destinée aux provinces du Sud. Le projet est porté par les Cimenteries marocaines du Sud (Cimsud), une autre filiale de la holding.
Cette offensive sur le ciment, un marché qui connaît déjà de nombreux intervenants, n’est pas anodine. Le groupe est en train de reproduire la démarche adoptée, sur les dix dernières années, dans l’agro-industrie du négoce de céréales, à la fabrication de biscuits (Excello) en passant par la production de farines (Fandy). Cet enchaînement des investissements dans le secteur du ciment répond ainsi à une politique d’intégration progressive du pôle immobilier de la holding, de matériaux  de construction à la promotion immobilière. Ce segment est le deuxième plus gros terrain d’activité du groupe, notamment via ses filiales immobilières Anouar Al Mostakbal (logements économiques, moyen standing et les lotissements immobiliers) et Anouar Développement (programmes immobiliers de haut standing). En même temps, la holding réduit sa voilure dans l’agroalimentaire, qui fait aujourd’hui 90% du chiffre d’affaires de la holding (7,2 milliards de DH en 2014). Le groupe a cédé, en juillet dernier, Silver Food, l’un de ses fleurons actifs dans la filière de la conserverie de poissons, au géant émirati Supreme Group (basé à Dubaï). Ces opérations successives s’inscrivent dans la feuille de route stratégique du groupe à l’horizon 2020, lancée cette année. Le marché subsaharien pourrait être sa prochaine frontière…
Safall FALL
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc