×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Régions

    Tanger: Le premier marché de proximité en service

    Par L'Economiste | Edition N°:4617 Le 30/09/2015 | Partager
    38 millions de DH pour une première tranche de 6.700 m2
    Une 2e tranche équivalente devra entrer en service dès l’an prochain

    Une pierre de plus à l’édifice mis en place par le projet Tanger-Métropole. La première tranche du marché de proximité Bni Makada, prévue dans le cadre du plan de mise à niveau de la ville de Tanger a été inaugurée lundi par le Roi Mohammed VI. Il s’agit d’une infrastructure très attendue car elle devra dès à présent aider à organiser le commerce de proximité dans les quartiers à forte densité. Cette première partie dont les travaux ont été lancés en 2013, s’étend sur 6.700 m2 avec un investissement de plus de 38 millions de DH. Elle dispose de 275 commerces destinés à la vente de produits alimentaires divers dont des produits du terroir, des fruits et légumes, du poisson, des viandes et des produits textiles, entre autres. En plus, elle offre cinq locaux pour des activités diverses dont une cafétéria. Afin de bien intégrer le projet dans son environnement et d’éviter des désagréments au voisinage, un parking souterrain de 200 places y sera intégré. Il devra permettre de désengorger les rues adjacentes et de faciliter l’accès de cet équipement.
    Par la même occasion, les travaux de la deuxième tranche de ce marché modèle ont été lancés. D’une taille équivalente, il devra offrir 351 commerces supplémentaires avec une aire spécialisée dans la vente de poisson et de viandes. Il disposera aussi d’une chambre froide et d’autres équipements annexes pour un investissement de près de 36 millions de dirhams. Il devrait entrer en service dans 12 mois. A noter que ce marché est le fruit d’un partenariat entre le ministère de l’Intérieur, la préfecture de Tanger-Assilah et la Commune urbaine de Tanger. Il a pour objectif premier l’amélioration des conditions de travail des commerçants et la sédentarisation des marchands ambulants. Un objectif non moins important est d’aider à la libération de l’espace public, fréquemment occupé par ces mêmes marchands.
    Dans le cadre du projet Tanger Métropole, il est prévu de remettre à niveau une vingtaine de marchés dans différents quartiers de la ville suivant la même approche.
    D’autres marchés comme celui de Mesnana et de Haddad devront emboîter le pas lors de l’année 2016. A noter que les études pour d’autres marchés concernés par cette remise à niveau ont déjà été lancées. C’est le cas de Souk Dbarra, situé à côté de la place du 9 avril, du marché de Sidi Bouabid ainsi que de Fendak Chejra. Ces derniers auront droit à un traitement particulier. En effet, enclavés au sein de quartiers densément peuplés et avec une forte charge historique, ils devront faire appel à une véritable remise en forme architecturale ainsi que pour certains à une relocalisation.

    Reconfiguration

    Tanger-Métropole est une suite logique aux précédents programmes de développement lancés à Tanger sur la période 2009-2013, mais avec un investissement trois fois supérieur atteignant les 7,67 milliards de DH. La voirie et les infrastructures sont en première ligne, mais d’autres secteurs comme le sport, la santé ou encore le commerce forment partie de ce projet structurant de remise à niveau urbaine. Il vient compléter les actions déjà entamées dans le cadre de la remise à niveau du périmètre du port de Tanger-ville pour un investissement similaire.

    De notre correspondant, Ali ABJIOU

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc