×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:4583 Le 06/08/2015 | Partager

• 4G/ Marketing: Inwi passe à la seconde vitesse
C’est parti en un clin d’œil… Depuis son lancement, en juin dernier, cette nouvelle technologie en a séduit plus d’un mais a aussi fait beaucoup de perplexes. Problèmes de connexion, d’accès à la 4G, de terminaux compatibles… les plaintes se multiplient et les opérateurs se démènent pour faire la différence. Pour toucher un maximum de personnes, Inwi lance trois «fast bus». Il s’agit de véhicules équipés de la technologie 4G, d’ordinateurs ainsi que de tablettes avec pour mission de sillonner le pays, en passant par les 56 villes couvertes par la 4G. 5 millions de personnes sont concernées par la 4G sur la zone du Grand Casablanca (Casablanca centre, Mohammedia, Bouskoura, Dar Bouazza, Nouaceur, Tit Mellil et Lahraouiyine), rapporte un communiqué de Inwi. Rabat et sa région ont été parmi les premières villes couvertes sur le Royaume. Ce ne sont pas moins de 2 millions d’internautes couverts par l’entreprise, avec une possibilité de réseau 4G + déployé dans les zones à forte densité. Aussi, les villes de Oujda, Nador, Fès, Meknès, Tanger et Marrakech connaissent plus d’un million de clients potentiels de ce nouveau système.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc