×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Société

Hypertension artérielle aiguë
La maladie gagne du terrain

Par L'Economiste | Edition N°:4572 Le 21/07/2015 | Partager
Une étude réalisée par la Cnops entre 2008 et 2014
43.856 personnes atteintes en 2014, soit une hausse de 111%

L’heure est grave. Le nombre de cas de personnes atteintes d’hypertension artérielle aiguë a largement augmenté ces dernières années. C’est en tout cas ce que révèle la synthèse d’une étude réalisée par la Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale (CNOPS) entre 2008 et 2014 sur sa propre population. Un document récemment publié qui dévoile que le nombre de personnes déclarées atteintes par la maladie a été multiplié par 2,11 et que les dépenses de soins de ces dernières ont enregistré une augmentation globale de 120% au cours de la période.
L’hypertension artérielle aiguë (HTA) représente l’un des principaux déterminants des maladies cardiovasculaires telles que l’insuffisance cardiaque ou encore l’infarctus du myocarde. Elle ne doit donc pas être prise à la légère. Sa négligence peut en effet entraîner bon nombre de complications comme l’insuffisance rénale et la baisse de l’acuité visuelle. D’après la synthèse réalisée par la Cnops entre 2008 et 2004, le nombre d’individus déclarés atteints d’HTA aigüe a sensiblement augmenté, passant de 20.739 en 2008 à près de 43.856 en 2014, ce qui se traduit par une augmentation globale de 111%.  
L’étude révèle par ailleurs que les femmes sont sensiblement plus touchées que les hommes par la maladie. Ainsi, la gent féminine représente 54% des personnes atteintes de l’HTA en 2014 contre 46% pour les hommes. Pour les tranches d’âge de 25 à 55 ans, l’on constate que le taux de prévalence de la maladie chez les femmes est supérieur d’environ deux fois à celui des hommes. Un constat qui pourrait s’expliquer par l’augmentation de la tension artérielle durant la période de grossesse mais également à l’âge préménopause. La prévalence de l’HTA augmente également avec l’âge pour atteindre un maximum de 9,9% chez les femmes âgées de 65 à 70 ans et de 7,5% chez les hommes du même âge. Le document démontre par ailleurs une prépondérance des assurés pensionnés parmi les personnes hypertendues. Ils représentent une part de 63% contre 19% pour les assurés actifs.
L’on apprend également à travers cette synthèse que les dépenses de soins des personnes atteintes par la maladie ont considérablement augmenté, passant de 174 millions de DH en 2008 à 382 millions en 2014, soit une hausse totale de 120% sur la période 2008-2014. Des dépenses qui représentent près de 10% des dépenses totales de soins de la Cnops en 2014 contre 7% en 2008. Le taux global de couverture par le régime AMO géré par la Cnops des frais engagés par les personnes atteintes par l’HTA s’est établi à 75% en 2014. Un taux situé à un niveau supérieur à celui de la couverture de l’ensemble des frais engagés des bénéficiaires de la caisse, étant donné que la consommation médicale de ces personnes est principalement composée de médicaments, qui leur sont remboursés à 100%.

Prévenir plutôt que guérir

LA Caisse nationale des organismes de prévoyance sociale entend via cette étude militer pour développer la prévention de l’HTA en ciblant principalement les personnes âgées et les personnes à risque dont les diabétiques et les femmes enceintes. Pour changer la donne, il est conseillé d’encourager l’adoption de modes de vie plus sains incluant la pratique d’une activité physique modérée, la réduction des apports en sel ou encore la lutte contre le tabagisme.

K. A

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc