×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Régions

    Agadir: La mobilité urbaine s'organise

    Par L'Economiste | Edition N°:4548 Le 16/06/2015 | Partager
    2 nouvelles lignes de bus à haut niveau de service prévues
    Le PDU concerne la période 2016/2022

    La mobilité durable dans le Grand Agadir prend un nouvel élan. En effet, le Plan de déplacements urbains (PDU) est arrivé en phase de concertation, finalisation et approbation. L’ouverture de registres réservés à l'inscription d'observations et de suggestions relatives aux documents de cette étude s'étend jusqu'au 29 juin.
    En tant qu’outil au service de la solidarité, du développement durable et de l’attractivité de l’agglomération, le PDU servira à mieux organiser les déplacements urbains de la population dans le Grand Agadir. Neuf communes urbaines sont ainsi concernées, Dcheira-El-Jihadia, Inezgane, Aït Melloul et Lqliâa. En plus des communes rurales de Taghazout, Aourir, Drarga et Temsia. A noter que le programme d’actions du PDU, relatif à la période 2016/2022, a nécessité un investissement global de 4,4 milliards de DH. Parmi les objectifs de ce projet, la bonne gouvernance à l’échelle intercommunale, la sécurité des usagers mobiles et l’apaisement du trafic. Parallèlement à la réduction des impacts environnementaux de la mobilité urbaine et à l’amélioration du transport collectif en complémentarité avec les taxis.
    A noter que les préconisations du PDU concernent le transport collectif avec 2 nouvelles lignes de bus à haut niveau de service (BHNS) reliant le port à Tikiouine et Agadir à Aït Melloul, via Inezgane et Dcheira. De plus, un nouvel axe de transport en commun sur voie réservée desservira l’agglomération du nord au sud et d’est en ouest.
    Concernant la voirie, ce sont plus de 140 km de nouvelles rocades et d’axes structurants prévus, et une redistribution du trafic pour le soulagement des voies les plus congestionnées. Plus de 30 km de traversées urbaines seront ainsi apaisées. Et 50 km de pistes rurales aménagées. Les pôles d'échanges serviront à améliorer les transbordements. Une dizaine de stations de taxis seront également améliorées et équipées. Des pistes cyclables sont prévues le long des deux rives de l’oued Souss. Les préconisations du PDU concernent aussi la marche à pied. En effet, 190 km d’itinéraires piétons au niveau du Grand Agadir seront aménagés, signalisés et jalonnés pour assurer la qualité, la commodité et l’accessibilité des parcours à pied, urbains et interurbains comme mode de déplacement habituel.
    Le PDU résulte des orientations du Schéma directeur d’aménagement urbain de l’agglomération du Grand Agadir (SDAU). Il servira de référence pour toutes les décisions politiques et d'orientation pour le Grand Agadir et ce, jusqu’en 2022.

    Avantages

    Les principaux apports du programme d’actions sur la future mobilité urbaine au niveau du Grand Agadir se traduisent principalement par une évolution de la répartition des déplacements mécanisés entre les différents modes en faveur du transport en commun. Soit une augmentation de 10,2% à 12,7% de la part du transport en commun. Et une croissance de 150.000 à presque 250.000 déplacements par jour avec ce même mode de transport.
    Pour ce qui est des principaux indicateurs de performance du PDU, ils seront marqués par une diminution de 7% du coût moyen des déplacements journaliers; d’une augmentation de 4% de la part des modes doux comme la marche à pied et le vélo. Ainsi le nombre de victimes mortelles annuelles diminuera de 31%. Et les émissions polluantes du transport de moins 12%. Enfin, la redistribution du trafic sur le réseau viaire permettra le soulagement de plus de 50% dans les voies les plus congestionnées.

    De notre correspondante,
    Fatiha Nakhli

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc