×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Al Haouz: Quand les lycéens deviennent écrivains

Par L'Economiste | Edition N°:4525 Le 14/05/2015 | Partager
Une initiative de l’association «Au-delà des mers»
Déclinée au Maroc grâce au soutien d’acteurs régionaux
Des histoires orales publiées en recueil de nouvelles

Tout commence par la délinquance. «Rien n’est perdu» est un recueil de nouvelles, imaginées par des mineurs étrangers isolés en France, devenus délinquants. La plume s’appelle Frédéric Roussel. Ce professeur de français et d’économie, également écrivain, imagine alors un procédé pédagogique et littéraire au bénéfice de ces jeunes, rencontrés dans les dédales des tribunaux pour enfants. Naturellement, l’association «Au-delà des mers» est créée avec pour objectif de faire naître chez eux une estime perdue grâce à leurs souvenirs retrouvés. «Modestement, je voulais qu’ils se réapproprient leur mémoire, celle que la société leur demande d’oublier, et non celle qu’ils sont forcés de s’inventer pour avoir des papiers». Revenir à la source et à leur vérité. Roussel leur fournit le schéma narratif, à eux ensuite de raconter leurs histoires. Cette expérience réussie a alors inspiré Youssef Nait Belaid, qui est à la fois docteur en sciences de l’éducation de l’Université Paris Descartes Sorbonne et directeur du Centre régional de documentation d’animation et de production pédagogique à Marrakech. Soucieux de valoriser la richesse de la jeunesse marocaine, il invite l’écrivain français à poursuivre l’aventure dans toute la région du Haouz. Le lycée Koutoubia de Marrakech, le lycée Akensous d’Essaouira, le lycée Toubkal de Tahannaoute, les élèves de Mejjat, une petite ville au pied des montagnes de l’Atlas, et enfin ceux de Benguerir, sont ainsi à l’origine de 5 ouvrages, dans la collection «Côté Maroc, jeunesse» publiés aux éditions Marsam. Patiemment, les membres associatifs d’Au-delà des mers, en immersion prolongée dans ces établissements, ont su les écouter et recueillir des textes oraux et écrits, fidèlement retravaillés. «Une fois édités, les livres sont distribués gratuitement dans les lycées de la région et à ceux qui en sont à l’origine. Comme pour les mineurs étrangers en France, à l’origine de l’expérience, nous avons pu constater les bénéfices sur ces enfants. Leur parole se libère et de vraies compétences naissent», témoigne Roussel. Il en profite également pour rendre hommage aux professeurs marocains, qui ont de grandes ambitions pour leurs élèves et qui misent tous les jours sur les bienfaits de l’éducation, passage obligé pour un meilleur avenir. Il faut préciser que cette opération a été possible grâce au soutien de l’Académie régionale d’éducation et de formation et de l’Institut français de Marrakech. Tous ainsi réunis ont pu mettre en marche ces actions à la fois pédagogiques et littéraires, qui donnent des ailes à ces écrivains en herbe et font naître des vocations. «Aujourd’hui, j’aimerais trouver les financements nécessaires à l’organisation d’un prix du meilleur jeune auteur de roman, entre les lycées et facultés du Maroc». Un des nouveaux projets de l’écrivain français.
En plus de ces nouvelles, un roman a déjà été publié aux éditions Afaq, imaginé par les élèves du lycée qualifiant Toubkal de Tahannaoute. «George Sand, le rêve de Fatima» raconte une histoire d’amour tragique, inspirée de ces adolescentes en milieu rural, condamnées à la fuite parce qu’elles ont aimé en dehors des liens du mariage. Un vrai fait d’actualité...
De notre correspondante,
Stéphanie JACOB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc