×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Monétique: Le potentiel de l’Afrique

    Par L'Economiste | Edition N°:4515 Le 29/04/2015 | Partager
    Les opérateurs investissent pour l’inclusion financière dans le continent
    L’interopérabilité entre tous ces systèmes, une seule condition
    Les recommandations de la 10e rencontre Cartes Afrique qui se poursuit à Marrakech

    En parallèle aux ateliers et conférences plénières, un salon présentant les entreprises innovantes dans le domaine du paiement électronique dont MasterCard est partenaire a été tenu

    Longtemps considérée comme un moyen de paiement lié au secteur bancaire, la carte a évolué vers d’autres secteurs pour devenir un levier de développement pour les applications gouvernementales ainsi que dans la distribution, commerce et transport, notamment en Afrique. Et c’est sous ce thème que la 10e édition Cartes Afrique poursuit ses travaux à Marrakech jusqu’au 29 avril. Au cœur des débats, les rôles que peuvent jouer les technologies de la carte dans le secteur bancaire et l’inclusion financière, les horizons des projets e-gov, le commerce de proximité et le déploiement des solutions de paiement… Organisée par I-Conférences (groupe Success Publications) en partenariat avec MasterCard et les Centres monétiques de la région, cette 10 e édition du forum connaît une participation de plus de 800 professionnels de la monétique venant des quatre coins du monde. En parallèle aux ateliers et conférences plénières, un salon présentant les entreprises innovantes dans le domaine du paiement a été tenu. C’est que la monétique est en pleine croissance en Afrique, même si les chiffres demeurent encore faibles et il reste beaucoup à faire. Avec une population dépassant le milliard d’individus, l’Afrique représente une énorme opportunité et les opérateurs en sont conscients.
    En lançant des solutions adaptées à ces marchés qui peuvent permettre l’accès aux services financiers formels aux communautés non bancarisées et défavorisées, ils quadrillent ainsi le marché. Avant d’élaborer sa stratégie en Afrique, MasterCard a d’abord mené plusieurs expériences dans la région Mena et en Afrique qui lui ont permis, tout en diminuant le cash, d’identifier pour ces pays des solutions qui ont apporté des aides sociales en toute sécurité. C’est le cas avec le modèle développé en partenariat avec le gouvernement égyptien -où 65% de la population n’était pas bancarisée- et des applications qui ont permis aux Egyptiens de payer leurs factures, retirer leur argent à travers des mobiles et accéder à des services financiers de base. En fait, cette population non bancarisée dispose désormais d’un compte bancaire virtuel.
    Au Maroc, le nombre de cartes de paiement dépasse les 10 millions, enregistrant des progressions annuelles à deux chiffre avec des affectations de paiement -commerces équipés de terminaux- de 35.000. Seulement, à peine 10% des transactions marocaines sont effectuées par paiement électronique. Pour faire bouger le Maroc au niveau du paiement électronique, il faudra au moins tripler le nombre les points d’acceptation. «Il y a encore une grande marge de manœuvre et notre stratégie est d’attaquer les 90% des transactions qui sont encore effectuées en cash en dynamisant le secteur par de nouveaux services et en diminuant les coûts des transactions», indique Faissal Khdiri, directeur général Afrique MasterCard. Pour les managers du géant américain, la clef du succès demeure l’interopérabilité entre tous ces systèmes et où chacun des partenaires apporte sa propre contribution à l’écosystème du payement par carte électronique que ce soit à travers le téléphone mobile ou par TPE.
    Badra BERRISSOULE
     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc