×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Siam 2015: Repenser l'agriculture de demain

    Par L'Economiste | Edition N°:4515 Le 29/04/2015 | Partager
    Le plan Maroc Vert pour conduire la croissance, un modèle qui s'exporte en Afrique
    Le prince Moulay El Hassan inaugure la 10e édition
    1.200 exposants de 59 pays en quête d’affaires

    La garde royale rendait les honneurs à SAR le prince Moulay El Hassan, hier, à l'entrée du Siam, annonçant ainsi l'ouverture de la 10e édition d'un salon qui irradie l'Afrique et qui connaît la participation de plus de 1.200 exposants venant de 59 pays

    En 10 ans, le Salon international de l’agriculture de Meknès (SIAM) a su s’inscrire dans le calendrier des rendez-vous incontournables de l’Agriculture. Et ce, aussi bien au niveau national, continental qu’international se hissant au rang de premier salon du Maroc et d’Afrique. La 10e édition inaugurée, hier, par SAR le prince Moulay El Hassan, confirme cet engouement. Chaque année, les visiteurs et exposants sont plus nombreux à répondre présent et participent à faire de chaque année une édition record. En chiffres, plus de 1.200 exposants participent à cette 10e édition au sein de laquelle 59 pays sont représentés. Jaouad Chami, commissaire du Siam, se dit ravi de cette progression qui est aussi qualitative. Notons que cette édition enregistre un taux de fidélisation estimé à plus de 85%, qui s’explique notamment par la dynamique commerciale très intense que connaissent les pôles produits du terroir, agro-fourniture et machinisme. Rien que dans cette dernière filière, près de 50% du chiffre d’affaires de la vente de matériels est réalisé durant le salon.
    Après 10 ans, le salon cherche aujourd'hui à fédérer autour de l’agriculture de demain, à travers un large programme scientifique, des retours d’expériences internationales dans le secteur ou encore la signature de plusieurs conventions structurantes durant les trois premières journées du salon, entièrement réservé aux professionnels et acteurs agricoles. En ce sens, les hauts responsables du Royaume, dirigeants d’entreprises, banquiers et simples coopératives, se retrouvent à Meknès, qui devient l’endroit de grandes décisions, mais aussi un centre d’affaires favorisant tous types de partenariats et d’échanges scientifiques et commerciaux. Durant les Assises, tenues à la veille du Siam, plus de la moitié du gouvernement a fait le déplacement. Outre Mohamed Hassad, ministre de l’Intérieur, qui accompagnait Macky Sall, le président sénégalais, on a remarqué la présence des ministres Rachid Benmokhtar, Lahcen Daoudi, Lahcen Haddad, Mohamed Boussaid, Mohamed Bouhdoud, Soumia Benkhaldoun, Hakima El Haite, et bien évidemment la dynamo de l’agriculture du Maroc, Aziz Akhannouch. Parmi les officiels, figurent des ministres étrangers, et des diplomates, ou encore la patronne des patrons Miriem Bensalah Chaqroun, Mustapha Terrab, Abdellatif Zaghnoun et Tarik Sijilmassi, entre autres.
    Au Siam 2015, toutes ces personnalités sont mobilisées aux côtés des grandes entreprises qui exposent, mais aussi auprès des petites coopératives afin de conduire la croissance de l'agriculture. «Une agriculture du futur dont le Siam bâtit également les fondations, collaborant main dans la main, depuis le lancement du plan Maroc Vert, aux évolutions et réalisations visant le développement de l’agriculture marocaine», comme l’exprime le ministre de l’Agriculture. Selon lui, ce salon est un modèle marocain portant exemplarité sur le continent africain et qui s’exporte désormais. Le Maroc a reçu de nombreuses sollicitations à l’échelle continentale pour une coopération basée sur un transfert d’expertise et de savoir-faire. La première convention de partenariat du genre a ainsi donné naissance, en 2015, à la création du Salon de l’agriculture et des ressources animales à Abidjan (SARA 2015), en Côte d’Ivoire. Une coopération Sud-Sud de qualité, au sein de laquelle les équipes du Siam ont participé activement, accompagnant toutes les étapes techniques de la préparation du SARA 2015 et contribuant à la conception, communication, commercialisation, aménagement et programme de travail de ce salon pionnier du genre. Cette expérience pilote, couronnée de succès, ne s’arrêtera pas là, d’autres projets étant actuellement en cours pour leur implémentation à travers d’autres pays africains de la région, confortant le Siam dans son rôle de transmission et de 1er Salon d’Afrique. «C’est à travers le transfert de l’expertise marocaine vers les pays africains que l’on pourrait assurer la sécurité alimentaire des populations futures (9 milliards d’âmes en 2050)», concluait le président sénégalais lors des Assises.

                                                                         

    Les rendez-vous à ne pas rater

    Conférences: 2006-2015, 10 ans de record, de réflexion et de réalisations pour accompagner l’essor de l’agriculture nationale et son rayonnement à l’international. Et le voyage continue dans les salles de réflexion (oranger, arganier, oasis, les palmiers…). Ici, les professionnels de l’agriculture sont confiés à des conférences thématiques sur «les enjeux et perspectives de la filière agrumicole marocaine», la «Production oléicole au Maroc : Quelle place demain sur le marché de l’huile d’olive et de l’olive de table?», «Les plantes aromatiques et médicinales, de l’ancrage territorial à l’économie mondiale», la «Sécurité sanitaire des aliments et nutrition», et «Comment exporter vers l’Union européenne?»…
    - Innovation et terroir: Le Pôle produits et terroirs connaît, cette année, une importante refonte pour soutenir et porter l’émergence que connaissent les produits du terroir avec la naissance d’un espace «Produits territoriaux» qui accueille plus de 350 coopératives marocaines et un espace Premium Terroir qui met quant à lui en avant les produits et toute l’innovation de 50 exposants.
    - Pôle élevage: Ici, les bêtes exhibées se reposent depuis trois jours après un long voyage.  Normal puisqu’elles sont venues de loin et de toutes les régions du Maroc, voire même de l’étranger. Après ce voyage, les bêtes doivent être au calme pour s’exposer aux visiteurs sans agitation. A noter que le Pôle élevage accueille les animaux du salon représentatifs de l’élevage marocain et international, ainsi que toutes les activités vétérinaires et alimentation animale s’y rapportant. Très dynamique, ce pôle propose un concours élevage, animation phare du Siam.
    - Le halal: Une conférence dédiée aux marchés du halal dans le monde est organisée par le Club halal de l’Asmex vendredi 1er mai, animée par Marc Deschamps, animateur du Club halal Bruxelles-Europe. Un stand dans l’espace international est prévu pour présenter le Club halal de l’Asmex et le salon marocain du secteur, Mahalexpo.
    - La caisse en plastique en vedette: Fidèle au Siam depuis 10 ans, l’entreprise Le Plastique, qui fabrique des caisses en plastique, célèbrera bientôt ses 60 ans. Son PDG, Bilal Benamour, se dit fier, parce qu’une bonne partie des produits agricoles est transportée dans ses caisses.
    - Grand public: Le Siam ouvrira ses portes au grand public du 1er au 3 mai. Plusieurs ateliers, concours de races, espaces dégustations seront mis en place à l’intention des familles, petits et grands, qui chaque année répondent présents et viennent confirmer la dimension de transmission et de partage prônés par le Siam depuis maintenant 10 ans.
    - La France domine: La France est l’un des premiers partenaires du Maroc, que ce soit en tant que client, fournisseur, bailleur de fonds ou investisseur. La France se place au 3e rang des fournisseurs de machines agricoles du Maroc ; elle est le premier fournisseur d’appareils de laiterie et d’équipements de préparation des aliments pour la filière viande. Son pavillon (650 m2) domine le pôle international. 

    Youness SAAD ALAMI
     

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc