×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Culture

    Arkane Afrika
    Gros plan sur l’art contemporain

    Par L'Economiste | Edition N°:4510 Le 22/04/2015 | Partager
    Une résidence du 5 au 12 mai à la cathédrale du Sacré Cœur à Casablanca
    Près d’une cinquantaine d’artistes africains de 15 pays attendus
    Peinture, sculpture, photographie, vidéo artistique, installations et performances

    Le paysage culturel casablancais comptera bientôt un  nouvel évènement d’art contemporain qui met en lumière les artistes du continent africain. Organisé par l’association Arkane pour la promotion de l’art et la sauvegarde du patrimoine, en partenariat avec l’Association pour le développement durable, l’écologie et la préservation de l’environnement (ADEPE), la 1ère édition d’Arkane Afrika se tiendra du 5 au 12 mai à la cathédrale du Sacré Cœur à Casablanca. L’évènement mettra en valeur six disciplines, dont la peinture, sculpture, photographie, vidéo artistique, installation et performance sous le thème: «Le patrimoine écologique et culturel d’Afrique, face à la mondialisation». Un sujet qui s’impose lorsque l’on observe l’impact causé par la mondialisation sur l’environnement et le patrimoine culturel et artistique africain. Cette manifestation permet de connaître le regard que portent les artistes et les intellectuels du continent sur ces bouleversements. Ils seront d’ailleurs invités à travailler en résidence dans un atelier installé aux abattoirs. «Nous avons pour objectif de défendre et de promouvoir l’art ainsi que notre patrimoine. Pour cela nous avons organisé bon nombre d’évènements. Le dernier étant les Jardins de la Méditerranée. En 2013, durant la rencontre Afrique d’art et Moyen-Orient, nous sommes entrés en contact avec la scène artistique et culturelle africaine, ce qui nous a encouragés à tenir cet évènement, Arkane Afrika», a expliqué Abderrahmane Ouardane, président de l’association Arkane. En effet, l’art en Afrique est en ébullition, les échanges sud-sud ne devant pas se confiner aux échanges économiques uniquement, l’organisation d’une telle manifestation d’art contemporain africain s’imposait naturellement. L’invité d’honneur de cette première édition d’Arkane Afrika est Alphadi, styliste, créateur de mode nigérien et également président fondateur du Festival international de la mode africaine (FIMA). Parmi les invités, 5 artistes Algériens, 1 Camerounais, 1 Béninois, 2 Burkinabès, Soly Cissé et Kalidou Kassé du Sénégal, Bruce Clark d’Afrique du Sud… Durant cette première édition, un hommage sera rendu à Malika Agueznay. Arkane Afrika prévoit également des tables rondes en présence de galeristes, critiques d’art… «Nous sommes persuadés que l’art est un mode de rapprochement entre les peuples, et qu’aujourd’hui plus que jamais, les pays africains ont besoin dans ce rapport sud-sud, de se connaître plus, de se rapprocher à travers cet outil extraordinaire qu’est l’art. Ce genre de manifestation représente une vitrine qui permettra d’établir des échanges, mais aussi de mieux connaître la création africaine», a souligné Ouardane.
    Aïda BOUAZZA

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc