×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    International

    Région méditerranéenne
    Les investisseurs affichent leur appétit

    Par L'Economiste | Edition N°:4508 Le 20/04/2015 | Partager
    17.110 projets d’IDE au cours des cinq dernières années
    Télécoms, énergie, services aux entreprises … les grands moteurs

    Rapidité  de croissance économique, démographie et urbanisation, développement de nouvelles villes et quartiers … Ce sont autant d’atouts qui permettent à la région méditerranéenne d’être plus attractive que l’Europe, l’Afrique et l’Asie, selon les 150 dirigeants interrogés pour le «BaroMed 2015». Un sondage réalisé par le cabinet EY dans vingt pays. Avec un PIB de plus de 10 trillions de dollars américains et
    17.110 projets d’investissements directs étrangers (IDE) au cours des cinq dernières années (dont 78% en faveur des pays de l’UE et du Golfe), la région séduit de plus en plus les investisseurs. En 2013, les montants investis (85 milliards de dollars) ont été supérieurs aux investissements étrangers en Chine sur la même année.
    «Si la collaboration continue d’être encouragée dans la région méditerranée, nous pourrions assister à l’émergence d’un nouveau pôle de croissance sur la carte du monde. Ses marchés inexploités, sa stabilité et ses solides ressources n’attirent pas seulement l’Europe et les Etats-Unis, mais également la Chine et l’Inde, à la recherche de régions attractives», commente Marc Lhermitte, associé chez EY et auteur du rapport. «… La région bouillonne de consommateurs, d’idées, d’énergie et dispose d’un formidable réservoir de talents insuffisamment exploités. Elle accueillera 750 millions de personnes d’ici 2040, avec un pouvoir d’achat grandissant», ajoute-t-il.
    Entre 2009 et 2013, les entreprises ont particulièrement investi dans les services aux entreprises (15,4%), les industries du numérique (10,8%) et le secteur financier (10,6%). Pour les acquisitions, les télécommunications, les médias et les technologies (17,3%), les biens de consommation (15,4%) et l’énergie ont représenté les meilleures opportunités. Du fait de la relative rareté des cibles d’acquisition et des potentiels inexploités dans la région, les fusions et acquisitions représentaient seulement 35% des IDE durant la période contre 65% pour les investissements.
    La région méditerranée développe également l’immobilier, le tourisme et le commerce de détail. Certains investisseurs sont même en train de relocaliser des opérations depuis l’Asie pour mieux gérer leur chaîne logistique et industrielle vers les marchés européens, très exigeants. La région dessert déjà les marchés mondiaux avec 18 des 100 plus gros ports mondiaux et 8 des 30 plus grands aéroports dans le monde. Le BaroMed 2015 a identifié huit moteurs de croissance pour les IDE de la région méditerranée: le numérique, l’entrepreneuriat, l’urbanisation, la compétitivité, la diversification, les énergies renouvelables, le développement social et la transparence.

    Les obstacles

    L’Instabilité et le manque de transparence sont les principaux obstacles à l’investissement et à une croissance durable. Pour dynamiser l’attractivité des pays de la région, les investisseurs sont clairs sur les améliorations à apporter: atteindre une stabilité politique est la première priorité (49% des répondants), juste devant l’amélioration de la sécurité des individus et des biens (33% en moyenne au Moyen-Orient et en Afrique du Nord), suivie par des efforts dans l’éducation, les infrastructures et la promotion à l’international. Les dirigeants s’inquiètent aussi du retard dans le développement des infrastructures de certains pays et de l’économie stagnante en Europe.
     

    Fatim-Zahra TOHRY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc