×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Régions

    Tanger: La trémie commence à prendre forme

    Par L'Economiste | Edition N°:4508 Le 20/04/2015 | Partager
    Elle sera installée à la place de la Ligue arabe
    Elle devrait améliorer la circulation de 80.000 véhicules/jour

    La première trémie de Tanger devrait entrer en service avant l’été

    Plus que quelques mois pour l’entrée en service de la trémie de la Ligue arabe, le premier ouvrage du genre dans la ville de Tanger. Les travaux de la fondation ont déjà été terminés et la structure est en train de prendre forme. Les équipes sont actuellement en train d’assurer les travaux de finition de la structure pour pouvoir entamer la phase finale de remblayage et de bitumage. Même si aucune date n’est avancée, il est probable que les travaux pourrant prendre fin avant le début de l’été. En tout cas, les responsables de la ville doivent être en train de prier que le chantier ne connaisse pas plus de retard comme cet hiver. En effet, les pluies ont grandement retardé les travaux en transformant les premières excavations en une véritable piscine à ciel ouvert, ce qui n’ pas manqué de décaler le calendrier de travail du chantier. Car l’impatience est de rigueur pour la réouverture de ce tunnel, le rond-point de la Ligue arabe qui l’accueille étant l’un des plus actifs de la ville. Les effets de sa fermeture se font ressentir dans l’ensemble de la ville et les détours provoquent des retards allant jusqu’à 30 minutes pour les déplacements au centre, la prolongation de cette situation lors de la période d’été pourrait être calamiteuse pour la circulation. Déjà les taxis collectifs ont réagi. Ceux dont les lignes transitant par le rond-point de la Ligue arabe ont augmenté leurs tarifs, arguant une plus grande consommation de combustible à cause du détour qu’ils sont obligés de faire. La trémie est en fait un tunnel routier qui devra passer sous la place de la Ligue arabe, ce qui permettra de décongestionner l’un des ronds-points les plus fréquentés de la ville avec près de 80.000 véhicules par jour qui le traversent, selon la mairie de Tanger. La trémie devrait permettre de connecter le boulevard Moulay Ismail, le principal axe d’entrée de Tanger au centre-ville. Il s’agit d’une des plus importantes voies d’accès de la ville puisqu’elle intègre le trafic venant de la route de Rabat, de l’aéroport et de celui de la zone franche qui chaque jour transite par ce rond-point.
    Le coût total de ce projet est de 58 millions de DH. Un 2e projet lancé sur le même axe est sur le point d’entrer en service. Il s’agit du prolongement du boulevard Moulay Ismail par le boulevard des FAR avec le renforcement du passage inférieur reliant hay Bendibane et Béni Makada, communément connu comme le pont Bendibane. Le renforcement de cette structure devrait permettre de fluidifier la circulation en élargissant le passage des flux d’automobiles venant de la zone franche et de la route de Rabat.
    De notre correspondant, Ali ABJIOU

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc